Accueil

 




La Mosquée dans la cité de la Busserine : une autre histoire de première pierre !

Sur le terrain d’échauffement du stade la Busserine, samedi 28 mai, l’équipe de la mosquée se préparait non pas pour entrer faire un match caritatif au profit du projet mais bel et bien pour donner le coup d’envoi de la construction de la Mosquée Arrahama. Côté supporters, sans loge VIP, de nombreux élus étaient présents et côté peuple le petit stade avait fait le plein. En fait, si chez Med In Marseille on préfère utiliser un jargon footballistique c’est que la dernière fois qu’on a titré pose de première pierre pour un édifice musulman dans les quartiers Nord c’était pour le projet de grande Mosquée de Marseille. Et malheureusement, la pose en grande pompe n’a pas porté chance puisque la "Grande Mosquée" a fini en grande pompe funèbre musulmane : La promesse municipale a bien été enterré depuis ! Et ce pour différentes raisons. Évidemment, ici on ne compte pas du tout refaire le même match, nous sommes là pour parler du projet Mosquée Busserine et le peuple de Picon/Busserine est optimiste à l’image de Mohamed de Human Appeal qui nous suggère même le titre que nous avons utilisé : "Pose d’une première pierre, une autre histoire !" Et l’imam Haroun Derbal de la mosquée des puces d’affirmer une confiance plus ironique : « Ce projet vient du peuple, inchalah il verra le jour, il n’est pas piloté par la Mairie ! ». Du côté de l’équipe de la Mosquée de la Busserine on apprécie le geste de la Mairie centrale qui a cédé le terrain via un bail emphythéotique (en gros à l’euro symbolique). En attendant un film récapitulatif, voici le photoreportage sur cette après midi inaugurale :


 

 


Les Rosas rendent hommage aux "Tirailleurs Sénégalais"

Parfois, il est nécessaire de rétablir des vérités historiques. C’est le sens de l’événement du samedi 28 mai organisé par les Rosas à la Salle Sénac, à Marseille 1er. Alors que les autorités locales entretiennent le mythe de la victoire de la France en commémorant de façon "patriotique" le 8 mai 1945 certains rappels sont nécessaires : D’une, ne pas oublier que la France par la voix de son assemblée nationale avaient voté à l’écrasante majorité pour les pleins pouvoir au Maréchal Pétain, plaçant de fait notre pays sous le commandement indirecte puis directe d’Hitler ce qui veut dire que la France officielle de l’époque a perdu la Guerre contrairement à l’affirmation à deux "bals patriotiques", osons le dire ! De deux, comme l’explique si bien le livre d’Eric Jennings " la France libre fut africaine" L’histoire officielle a trop longtemps occulté le rôle de l’Afrique dans la libération de la France ! Les territoires français du continent, connus sous les nom d’AOF ou AEF*... offraient à la minorité résistante et au général De Gaule (qui rappelons le fut déchu de la nationalité Française pour terrorisme**) un territoire et le sang de ses fils pour les accompagner dans la libération de "La mère patrie". Oui la France libre a eu entre autres Brazzaville comme Capitale avant Alger et a permis à de Gaule d’avoir un strapontin avec les alliés quand la France métropolitaine officielle, allié au nazisme, était défaite ! C’est sans doute pour cela que le livre soutenu par le ministère de la Défense et édité chez Perrin débute par la déclaration de jacques Soustelle alors commissaire à l’information de la France Libre : A la légende de "la résistance de Londre" ..., j’oppose la vérité : La France libre fut africaine ! Dans un esprit d’équité mémorielle les Rosas vont donc diffuser un film : L’Histoire oublié des tirailleurs sénégalais". De 13 h à 20 heures, une après midi éducative sera organisé, elle sera festive et conviviale, en voici le programme :


27 mai 2016 par La Rédaction - Dans > Agenda

 

 


Il nous avait dit : « ça va mieux »... mais, sérieux : Ya-t-il vraiment un pilote dans l’avion !?

Ah notre comique tripier n’en manque pas une. C’est madame Soleil en pleine éclipse, c’est Houdini qui a oublié la combinaison du cadenas et qui commence à faire des bulles dans son aquarium. Le jour où il annoncera : « ça va mal », je demande l’asile économique au Panama. Ne parlons pas de notre procurateur qui nous parle de la terre promise, il y a-t-il un Pilate dans l’avion ? Lui il s’en lave les mains et le reste de la contestation sociale. Il va faire donner la légion et si Martinez de la CGT reçoit une place gratuite pour le cirque, il ne sera pas dans les gradins. Ca sent la fosse et les lions. Nous sommes dans le conflit de canard et nous y laisserons des plumes. Comme d’habitude ne cherchez pas les dindes, c’est celles fourrées aux marrons, marrons des bastons avec les pandores et marrons des caleçons merdeux après le tsunami social des agitateurs en tout genre. D’un côté, le Hollande, le recours, Victor dans son île, Napoléon à Saint Hélène, le général planqué à Londres, un sacré faiseurs de cocus qui veut s’en reprendre pour cinq ans.


26 mai 2016 par Michel Bonelli - Dans > Humour

 

 


Délit politique de fuite en avant, Manuel à Jaffa sur la chaîne à Drahi passe à l’orange…

On nous a déjà coupé les couilles, pensons à nous faire circoncire, oui je sais comme d’habitude je dérape et cette fois-ci je le fais en commençant ma chronique. Mais j’avoue que le lavement à l’eau de Valls passe mal. Entendre parler de politique française à Jaffa, ah Jaffa, là aussi pas tout le monde a pu voir la carotte dans l’anus du béotien mais en vieux passionné de géographie que je suis, Jaffa c’est le nom que l’on donnait autrefois à ce qui est devenu Tel-Aviv.


22 mai 2016 par - Dans > Actualités

 

 

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 651 |


A la fish

  • 10949 femmes

    4 mai 2016

    Le 8 mai approche et la guerre d’Algérie et l’histoire coloniale qui unit nos deux nations est un sujet toujours aussi brûlant. Le documentaire franco-algérien de Nassima Guessoum « 10949 femmes » est (...)
  • Festival d’humour

    2 mai 2016

    Un programme chargé et haut en couleur avec des artistes variés et surprenant présenté par l’humoriste Kamel ! Programme : Lundi 2 mai : à 20h Cyril Etesse - à 21h Patrick Gadais Mardi 3 mai : à 20h (...)
  • Souk des sciences

    25 avril 2016

    Étonnant et inattendu, le Souk des sciences s’installe auprès des habitants, au cœur des quartiers, sur une place ou au coin d’une rue. Présenté sous la forme d’un marché sous tentes, il est un lieu (...)
  • PRINTEMPS DES CHERCHEURS

    18 avril 2016

    En 2016,le Printemps des Chercheurs fête ses 10 ans. Le Printemps des Chercheurs est un événement qui a pour vocation de promouvoir la recherche fondamentale régionale en invitant les chercheurs à (...)
  • Festival de BD des Calanques et des Bulles

    11 avril 2016

    Des Calanques et des Bulles est un festival étudiant de bandes dessinées créé en 1982 par un étudiant de l’école de commerce Euromed Management, basée à Marseille. Premier festival de bande dessinée de (...)
  • Vacances de printemps en famille dans les musées de Marseille

    8 avril 2016

    Durant les vacances, les musées de la Ville de Marseille proposent aux familles et aux enfants des activités autour de leurs collections et des expositions temporaires. Au programme : Du 2 au 17 (...)
  • Fête de la jeunesse et du sport

    5 avril 2016

    Mardi 5 avril 2016, aura lieu la troisième Fête de la jeunesse et du Sport au Palais des Sports de Marseille, dans le gymnase Raymond Teisserre et sur l’espace extérieur situé entre ces deux (...)

Brèves