Accueil

 




La Marche des Rosas du 11 février pour Théo

Ce week-end encore, plusieurs évenements sont prévus pour soutenir Théo et les autres victimes de violences policières. Ca commence ce vendredi soir à Marseille sous l’ombrière du vieux Port et ils se poursuivront tout au long de ce samedi à Marseille, à Martigue comme un peu partout en France. Lors de la manifestation Rosas-Marseille Resistance-UFM-UJFP et partertenaires de samedi, afin de transmettre l’histoire des luttes, nous avons donné la parole à Marilaure Mahé pour qu’elle nous fasse un parallèle entre la Marche pour l’égalité et le racisme qu’elle avait faite de bout en bout, de Marseille à Paris en 1983 et la marche d’aujourd’hui. Ensuite nous avons fait un petit micro trottoir afin de donner la parole manifestants et à des chibanis que nous avons croisés vers Belzunce. Vidéo


17 février 2017 par Ahmed Nadjar, Zoheir Sabri - Dans > Actualités

 

 


Sortir leur film au Cinéma : « Ils l’ont fait ! »

Excellente nouvelle autant pour la mobilisation démocratique que pour la création cinématographique autonome en Banlieue : le film "ils l’ont fait !" sort officiellement aujourd’hui en salle. De quoi s’agit-il pour ceux qui ne connaisse l’histoire de cette oeuvre ? Tout est parti d’une réponse politique voulu par un groupe d’habitants de Mantes la Jolie contre la politique subie en banlieue et contre ses fléaux que sont : la gestion municipale selon les catégories voire les communautés, le clientélisme, la corruption et bien évidemment les résultats catastrophiques que cela engendre comme la perte de confiance qui poussent - plus qu’ailleurs - les potentiels électeurs des cités vers l’abstention. A défaut de créer une liste pour changer la politique dans leur ville de Mantes la Jolie dans le 78 Saïd Bahij, Rachid Akiyahou, Majid Eddaikhane et Khalid Balfoulet les 4 scénaristes ont décidés de commettre un film intitulé "Il l’on fait". Le pitch ? Une comédie sur l’histoire d’un « braquage démocratique » sous forme d’une comédie sociétale irrésistible. Après deux ans et 95 diffusions souvent militantes, le film sort enfin au cinéma aujourd’hui et c’est sûr, un certains nombres de politiciens véreux vont se dire : Obtenir un Visa pour leur film clandestin : "Ils l’ont fait ces batards"* ! Et pour ne pas les rassurer, le premier cinéma pour lequel ce film est officiellement programmé avec ses papiers s’appelle La Clef à Paris 5ème de quoi ouvrir les portes de nombreux autres cinémas et donner des idées d’aventures démocratiques à de nombreux citoyens !


15 février 2017 par Ahmed Nadjar - Dans > Actualités

 

 


Débat Rosas sur l’Affaire Théo : Comment s’unir pour mieux agir !

Face à l’affaire du viol et des sévices barbares infligé à Théo par un groupe de policier à Aulnay-Sous-Bois de nombreuses manifestations ont eu lieu un peu partout à Travers la France ce week-end. Marseille n’était pas en reste, une première manifestation avait eu lieu vendredi soir. Le lendemain c’est un rassemblement suivi d’une marche vers le Vieux Port qui furent organisés. Nous avons pu couvrir le programme du samedi mené par 5 femmes représentant 5 organisations. L’initiatrice, Joana Fidalgo est la présidente du collectif des Rosas aidée par Véronique Marzeau du l’Union Juive pour la Paix, par Zoubida Megueni de Mareille Resistance, par Nasséra Benmarnia de l’Union des Famille Musulmanes de Marseille. Et pour finir, la 4ème mousquetaire venue assister Joana était Fatima Mostéfaoui du collectif Pas-Sans-Nous. L’échange militant fut possible grâce au syndicat Solidaires 13 qui a mis à dispo la salle du 29 Bld Longchamp. Nous vous proposons tout d’abord l’essentiel du débat dans ce premier reportage vidéo :


14 février 2017 par Ahmed Nadjar, Zoheir Sabri - Dans > En direct de Marseille

 

 


LES MARCHEURS POUR L’EGALITE ONT RENDU HOMMAGE A LEUR CAMARADE BOUZID KARA.

Pour les 25 ans de la marche en 2008, avec l’appui de Marilaure Mahé notre rédaction avait entamé une démarche de réhabilitation de l’épopée la plus important des luttes pour l’égalité dans notre pays. Une page d’histoire qui s’inscrit dans le récit national, même si les médias l’avaient rebaptisée « Marche des beurs » et qu’ils continuent de le faire aujourd’hui. Notons qu’il fallut attendre 2013 pour la voir repositionnée au premier plan, notamment grâce à un film de fiction intitulé "La Marche"*. Dans l’histoire vraie Bouzid Kara fut l’un des personnages emblématiques de cette aventure, il nous a quitté le 15 décembre 2016. Un homme atypique et attachant. Les marcheurs ont tenu à lui rendre hommage notamment par une plaque commémorative déposé vendredi 27 janvier au cimetière de Puyricard. Marilaure nous en fait le récit :


10 février 2017 par Marilaure Mahé - Dans > Une Histoire, Cent Mémoires

 

 

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 668 |


A la fish

Brèves