Accueil > Agenda > 3ÈMES ASSISES DE LA LUTTE CONTRE LA NÉGROPHOBIE, CE SAMEDI 3 DÉCEMBRE À (...)

 

3ÈMES ASSISES DE LA LUTTE CONTRE LA NÉGROPHOBIE, CE SAMEDI 3 DÉCEMBRE À MARSEILLE

Ce samedi 3 décembre au Palais des arts, dans le Parc Chanot, se dérouleront les troisièmes Assises Nationales de la Lutte contre la Négrophobie. L’endroit choisi est symbolique car c’est là qu’en 1906 a eu lieu l’exposition coloniale à Marseille, comme pour conjurer les horreurs du passé. Oui car, malheureusement peu de citoyens marseillais savent que ces foires étaient en fait de véritables Zoos humains. Le présent quant à lui nous rappelle que la négrophobie continue de faire chaque année de nombreuses victimes qu’elles soit le fait des discriminations ou des agressions de plus en plus fréquentes. Les membres de ce collectif dirigé par des femmes sont présentes auprès des autres luttes tout le reste de l’année, ce qui atteste de son côté humaniste. Mais comme pour les maladies, il faut un spécialiste, pour chaque racisme il faut des mobilisations spécifique. Cela, tant que le triptyque républicain ne s’applique pas à tous, quelle que soit la couleur de peau du citoyen. C’est donc pour cela que la troisième année consécutive auront lieu ces assises nationale, histoire de marquer par un événement fort la volonté des Rosas et de leurs amis de lutter contre ce fléau. C’est aussi l’occasion de célébrer la culture noir et les échanges d’idées avec des débats citoyens. Voici le programme :

• 1er Etage du Palais des Arts (metro rond point du Prado).
• Hall : exposition : evolution de la lutte contre le racisme colonial et la négrophobie (année 20 : Lamine senghor de la lutte des classes à la lutte pour les droits des noirs, les années 30 : les soeurs Nardal : origines féminine de la négritude, la négritude ou l’approche culturaliste, les années 50 : cheik antah diop (combattre par le savoir, Frantz fanon : Aliénation coloniale et négrophobie, les discours des indépendances de Lumumba à Mandela.
• Salle Pytheas 14 h30 à 17h 30:Colloque : "Décoloniser les esprits " et questions d’actualité (affaire Adama Traoré, soutien à Eva Doumbia...)
10 h à 11 h : atelier d’expression ’Mettre un mot sur nos mots" réflexion échanges libre sur la notion de lutte contre la négrophobie
• Salle Euthymènes :Culture - de 11 h à 18 h exposition de plasticiens (Izae Etifier, Appolinaire, Landri),
Carré des écrivains avec Mamanthé Asso(Karfa Sira Diallo présentera son dernier livre), un atelier lecture suivi d’un gouter pour les enfants à 15 h durant le colloque et un atelier pour adulte à 11h
• Rez de chaussée
Hall ouest : espace étudiants, les 5 associations d’etudiants ont préparé une exposition sur LUMUMBA
• Salle Protis : espace Nappy avec soutien aux lycéennes sud-africaines, pose de foulards, conseils... et exposition sur l’afro-féminisme avec Perspectives Plurielles
• salle Gyptis : restauration assurée par Entente Deggo
• 18h 30 buffet de clôture

JPEG - 329.5 ko
Abdoulaye Camara, victime pour mémoire. Photo prise lors de la marche de la dignité

 

Brèves Agenda

  • 28 septembre

     

    Week-en soutien aux réfugiés, Librairie La Réserve à Bulles

    A la librairie spécialisée dans la Bande dessinée, La Réserve à Bulles, auteurs-trices et illustrateurs-trices se mobilisent et proposent un weekend festif au profit de Osiris, association de soutien thérapeutique aux personnes exilées. Au programme : Vendredi 29 septembre à partir de 18h : Lancement du weekend par Reem Mansour, présidente de Osiris suivi de : Amour Paix et Révolution, un concert de Catherine Vincent et Mohamed Al Rashi. Un répertoire de chansons pop-rock en français, arabe et espagnol. À 19H Vente des originaux, sérigraphies et autres belles choses offerts par les auteurs et les illustrateurs. Petits prix de 10 à 100€ max. Samedi 30 septembre à partir de 10h : (...)

     

  • 28 septembre

     

    BD : L’homme au bras de fer de Thomas Azuelos et Simon Rochepeau

    « L’Homme aux bras de mer », de Thomas Azuélos et Simon Rochepeau, tente de comprendre l’un des Somaliens de l’« affaire Tanit », jugé en France en 2013. Ce récit de Simon Rochepeau et Thomas Azuelos constitue un documentaire original et inédit : la destinée singulière, racontée sans parti pris ni jugement, d’un jeune pêcheur somalien devenu pirate. Une histoire insolite et pourtant bien réelle qui rend aussi hommage à ceux qui accompagnent les étrangers arrivant en France, quelque soit leur parcours. Exposition des planches du 5 au 25 septembre. Dédicace du dessinateur marseillais,Thomas Azuelos, le 23 septembre dernier à la librairie, La Réserve à Bulles En savoir plus sur (...)

     

  • 15 septembre

     

    Journées Européennes du Patrimoine Marseille

    Jeunesse et patrimoine : tel est le thème choisi pour cette 34e édition des Journées Européennes du Patrimoine. Une édition résolument tournée vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine. Avec cet objectif majeur : mieux le comprendre et mieux le connaître, dans son contexte historique et social. Ces enjeux seront déclinés à Marseille de façon aussi pédagogique que ludique. Cette année encore, vous êtes invités à découvrir gratuitement des lieux habituellement fermés au public. Rendez-vous ces 16 et 17 septembre . Par ici le programme : (...)

     

  • 14 septembre

     

    préavis de désordre Urbain

    du 13 au 24 Septembre 2017 FESTIVAL INTERNATIONAL DE PERFORMANCE. 2dition 2017, sous le signe de l’hospitalité, à travers la ville de Marseille. Pendant 2 semaines le festival de performance met la ville sous tension créatrice avec un dispositif entièrement conçu pour expérimenter 5 manières de vivre ensemble. : Traduire, Oracle, Festoyer, Identité, et Veiller. Cette année, Redplexus vous invite pour 12 jours de partages d’expériences artistiques dans un dispositif particulier : une installation nomade et immersive dans l’espace urbain inspirée du mythe de la Tour de Babel. Le Programme, c’est par ici (...)

     

  • 4 septembre

     

    Mémoires des Aygalades, Comme une résurgence

    A l’occasion de la journée du patrimoine, exposition photo, "Comme une résurgence" Quartier portes Ouvertes, cité des Aygalades. Cette mise en lumière des photos de familles de la cité des Aygalades est l’occasion de faire ressurgir des récits de vie, des témoignages et des patrimoines enfouis. C’est aussi révéler les valeurs des lieux et des personnes pour les ériger en patrimoines constitutifs de l’histoire de la ville. Le 16 après midi, exposition photos issue de ce travail et le site internet dédié. Les habitants vous accueillent pour en témoigner. Cet événement est associé à la présentation des fresques réalisées à la cité de la Visitation avec l’association We Records pour les Journées (...)

     

  • 4 septembre

     

    Festival international du dessin de presse

    Le Festival international du dessin de presse de l’Estaque se déroulera du 18 au 24 septembre avec des dessins, expositions, concerts, rencontres, débats dans tout le quartier de l’Estaque. L’affiche (nouvelle version) de cette édition 2017 est illustrée par Marilena Nardi, lauréate du prix du public l’an dernier. https://www.instagram.com/fidepofficiel/ FB

     

  • 4 septembre

     

    Cette exposition est une invitation au voyage...

    Cette exposition est une invitation au voyage et à l’aventure, symboles de la vie et de l’oeuvre de Jack London. Mettant en scène de nombreux objets et documents, certains souvent présentés au public pour la première fois, elle donne à revivre l’un des paris les plus audacieux de l’écrivain : son voyage dans les mers du sud entre 1907 et 1909. La présentation s’articulera autour des archipels traversés par l’écrivain : Hawaï, les îles Marquises, Tahiti, Fidji, Samoa, Vanuatu, les îles Salomon..Une sélection d’oeuvres majeures, issues des collections du MAAOA et de grands musées spécialisés dans les Arts Premiers, sera présentée aux côtés des objets rapportés par Jack London lui-même. La scénographie mêlera (...)

     

  • 4 septembre

     

    L’Ombre qui se déplace en faisant des bruits, création Belsunce. La Compagnie

    L’Ombre qui se déplace en faisant des bruits, est une exposition proposée apr La Compagnie, lieu de création et d’exposition artistique situé à Belsunce. La Compagnie propose des situations de créations collectives avec les habitants de Belsunce, enfants et adultes. Art, culture et lien social travaillent avec une équipe constituée d’artistes, privilégiant un travail de reprise de ses perceptions, d’élaboration des représentations. En 2016-2017, La Compagnie a ainsi continué l’articulation et l’ancrage de son projet dans Belsunce et le grand centre-ville, auprès des habitants et avec les structures associatives travaillant avec ces publics. Musique, moteur !, La Compagnie, lieu de création 19, Rue (...)

     

  • 4 septembre

     

    la 4e Biennale du Réseau pour l’Histoire et la Mémoire des Immigrations et des Territoires, RHMIT)

    Pendant les trois prochains mois, la 4e Biennale du Réseau pour l’Histoire et la Mémoire des Immigrations et des Territoires (RHMIT) révélera plus d’une centaine d’événements à travers toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Conférences, spectacles, ateliers, balades, colloques, expositions, projections de films... seront autant d’occasions de découvrir la diversité des acteurs régionaux, associatifs ou publics, leur dynamisme et leur engagement sur les questions fondamentales que sont l’histoire des immigrations et des territoires de notre région. Début, le 15 septembre. La photo est une image d’archives Une image d’archives, à deux pas du Vieux Port, fin XIXe siècle. L’hôtel de Jérusalem (traduit (...)

     

  • 1er août

     

    Fête du 4 août, à la belle de Mai, pour fêter la fin des privilèges

    Pour fêter l’abolition des privilèges, le collectif " Fête du 4 août " propose des rencontres avec les acteurs sociaux de terrain ( Eau Bien Commun, Médecins du Monde, Meus, Usagers. Des Transports), des syndicats et des collectifs de lutte ( Solidaires, Front Social 13) et les habitants de ce quartier de Marseille (entre autres, La Fédération des Associations Comoriennes de Marseille ) dans le cadre d’une fête populaire (groupes musicaux, balletti et paella géante). Le vendredi 4 août, la fête sera animée par le groupe Kilimandjaro, et ses rythmes africains, Susie, chanteuse de genre et le Dj. Pour célébrer l’abolition des privilèges de 1789 et appeler à l’abolition des nouveaux privilèges, un (...)

     

 

Autres articles Agenda

Articles récents

Articles au hasard