Accueil > Débats : le match des idées > Patrick Menucci : "Mélenchon une reproduction en pire de la vieille (...)

 

Patrick Menucci : "Mélenchon une reproduction en pire de la vieille politique"

Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la stratégie politique de Jean-Luc Melenchon : En effet en venant dans la seule circonscription de l’arc méditerranéen où le Front National n’a aucune chance d’être au second tour (14,3% au premier tour de la présidentielle), où la droite ne peut l’emporter (10,8% au premier tour de la présidentielle) il montre que son seul combat, le sens de son engagement politique est le combat gauche contre gauche. Il construit un affrontement avec un député qui a soutenu jusqu’au bout Benoît Hamon, qui s’est battu pour l’amnistie sociale des syndicalistes, contre la déchéance de nationalité pour les seuls bi-nationaux et contre la loi travail. Il clarifie la vision de la démocratie de Jean-Luc Melenchon. Après avoir tenu des grands discours sans grande précision sur la 6ème République, nous découvrons maintenant qu’en réalité elle consiste à une reproduction en pire de la vieille politique : Parachutage, petits arrangements pour son propre intérêt, manœuvre dans le microcosme politique marseillais, ...
Son parcours plaide d’ailleurs dans ce sens et les observateurs avisés ne seront pas surpris : En l’espace de 8 ans il fut sénateur de l’Essone, député européen du sud-ouest, candidat aux législatives dans le Nord et maintenant candidat dans les Bouches-du-Rhône. A ce niveau ce n’est plus un homme politique mais bien un nomade électoral.
Il clarifie sa considération et son respect des électeurs. En cherchant à se faire élire dans une circonscription, une ville et un département où il n’a aucunement l’idée de s’installer, il démontre qu’il souhaite faire des citoyens du centre-ville de Marseille des instruments de son ambition personnelle. S’il est élu, jamais il ne reviendra dans cette circonscription, jamais il ne prendra à bras le corps les problématiques marseillaises comme j’ai pu le faire sur la métropole, les écoles ou encore la défense du commerce en centre-ville. Mais monsieur Melenchon doit savoir que Marseille n’est pas et ne sera jamais son marche pied.
Jean-Luc Mélenchon fait une erreur fondamentale en candidatant à Marseille dans cette circonscription : Ici on ne joue pas avec le péril Front National, on ne met pas sur le même plan Macron et Le Pen. Ici on ne glorifie pas les frontières, on est attaché à la construction européenne et aux brassages des populations. Ici quand on parle des travailleurs étrangers on ne les accuse pas de voler le pain des travailleurs français comme l’a fait Jean-Luc Melenchon au parlement européen. Enfin ici, on n’a pas des pudeurs de gazelle au moment de parler des atrocités de Bachar El Assad et des crimes de Vladimir Poutine.
Les Marseillais devront faire un choix le 11 juin : Soit ils votent pour Jean-Luc Melenchon, un député plateau télé, qui sera invisible à l’Assemblée comme il l’est aujourd’hui au parlement européen, soit pour moi, élu député de l’année 2015, classé parmi les députés les plus actifs de l’Assemblée Nationale et auteur de nombreux rapports.
Les Marseillais doivent choisir un député qui leur est utile, qui connaisse leur réalité et qui veut se battre pour eux. Je pense avoir rempli cette mission durant ces cinq dernières années et m’engage à la poursuivre pour les cinq prochaines années.


 

Brèves Débats : le match des idées

  • 16 septembre

     

    Crise olympienne, le bulletin de vote Boyer, méritait-il une croix ?

    Notre ancienne maire du VI ème secteur, et députée actuelle du même secteur(1ère circonscription), est notre nouvelle gardienne des temples grecs. La neocore des temps modernes se livre dans une croisade de laitage au sommet de L’Olympe marseillais . Alors que la polémique autour des vestiges n’est toujours pas fini, une autre s’ajoute autour de la mythologie grecque ou juste de la mythomanie marseillaise. La députée et ancienne maire, chérie et protégée des Républicains, s’est indignée à travers les réseaux sociaux pour un problème majeur et primordial concernant sa circonscription : le packaging des yaourts a la grecque chez Carrefour... En effet Mme Boyer, qui applique le slogan d’une publicité (...)

     

  • 11 septembre

     

    pour refuser les ordonnances de destruction sociale Privé-public : pour un droit du travail qui protège tous les salariés Communiqué commun Ile-de-France : CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL

    Le contenu des ordonnances sur le code du travail vient d’être connu. Comme on pouvait s’y attendre, elles vont toutes dans le même sens : plus de précarité, de flexibilité pour les salariés, plus de souplesse, de facilités pour licencier pour les entreprises... Au-delà de la méthode, consistant à agir rapidement via les ordonnances, le discours gouvernemental sur la soi-disant concertation ne change rien. La plupart des demandes du MEDEF sont satisfaites. Les ordonnances prolongent et aggravent la loi El Khomri dont nous continuons à demander l’abrogation. L’inversion de la hiérarchie des normes est poussée jusqu’au bout, ce n’est plus de norme du tout. L’individualisation complète du contrat de (...)

     

  • 25 avril

     

    Kaouther Ben Mohamed : JE REFUSE de céder une énième fois au chantage du "front républicain" !

    Les résultats du 1er tour de la présidentielle sont sans appel. Les Français-es ont clairement choisi d’en finir avec les 2 blocs droite - gauche qui se partagent le pouvoir depuis plus de 50 ans. C’est un vote de rupture avec tout un système de gouvernance et avec des politiques d’austérités successives qui sont totalement responsables de l’ancrage du fn au sein de nos villes et de nos campagnes. Le renouvellement de nos représentants politiques est une exigence incontestable du peuple de France. Dans le même temps, il y a près de 8 millions de Français-es qui ont voté pour une France raciste, xénophobe, homophobe, nationaliste, repliée sur elle même, qui a la haine des autres et de sa (...)

     

  • 27 mars

     

    "MACRON COCU : L’exonération de la taxe d’habitation pour les foyers les plus modestes, n’est plus !"

    Elle était sa mesure phare, la plus juste socialement, la plus courageuse politiquement, la plus équitable fiscalement. L’exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des foyers Français n’aura été qu’un rêve de courte durée. La faute à qui me direz-vous ? A nos malicieux politiciens qui, si, ils n’excellent pas en matière de gestion de l’argent public, savent, user et interpréter de ce que la loi prévoit et de ce qu’elle dit ou ne dit pas ... Devant l’assemblée des Maires de France réunie en congrès le 22 mars 2017 à la maison de la radio, tous les candidats à l’élection présidentielle ont peaufiné leurs programmes à destination des communes. Chacun y est allé de son aumône généreuse pour s’octroyer les (...)

     

  • 22 mars

     

    Communiqué UniT : Dénoncer l’amalgame oui, nier toute tunisianité de l’auteur de l’attentat non ! Explications :

    C’est avec stupeur que nous avons pris connaissance du communiqué de la Fédération Tunisienne des Hôteliers faisant suite à l’implication d’un binational franco-tunisien dans une attaque contre des militaires à l’aéroport d’Orly. Nonobstant le fait que nous ne connaissions pas, ce syndicat professionnel, d’expertise particulière en analyse politique, il demeure que le communique de la FTH relève d’une antienne particulièrement prégnante au sein de toute une catégorie de nos compatriotes. Un criminel doit être poursuivi, jugé et condamné pour les actes qu’il a commis individuellement sans mettre en cause un collectif plus large auquel il serait associé par la naissance, la culture ou la communauté de vie ou (...)

     

  • Novembre 2016

     

    Le billet de Romuald Dzomo : La vraie sorcellerie, LR de rien mais...

    La vraie sorcellerie c’est quand un français depuis 20 ans, d’origine africaine sursaute en voyant Sarko à la télé, plastronner sur l’immigration, l’identité nationale ou l’intégration devant un public acquis, de blancs français. Tu as beau lui expliquer qu’il a exactement les mêmes droits de français que cet immigré d’origine hongroise et tous les français blancs, noirs, jaunes de la salle, qu’il peut même barrer la route à Sarko, en allant voter aux primaires de la droite et du centre dans quelques jours même s’il est un électeur de gauche, il te regarde avec les yeux d’une biche, comme s’il venait de traverser la Sahara à pieds pour rejoindre la France et garde sa peur du policier aux tripes. C’est l’autre (...)

     

  • Octobre 2016

     

    Michel Bonelli : "Avez-vous vu le débat sur les primaires... salauds de pauvres !"

    Salauds de pauvres avez-vous suivi le débat des primates de la droite, si non, ne chialez pas quand ils vous le mettront profond... Aux insanités dites poliment par des individus propres sur eux, je préfère répondre vulgairement en leur crachant à la gueule, c’est le luxe des petits, des crasseux et des sans grades, que crève la canaille... Tout tout nous donnerons tout pour les richards, les gros, les gras, et les puissants et tous leurs amis, voilà la chansons de la primaire de la droite et du centre qui reniant tout humanisme va nous faire les Verts des Républicains pour ramasser quelques circonscriptions et se mettre au chaud pour cinq ans. Le constat pour les humbles, les petits et les (...)

     

  • Octobre 2016

     

    LA RIPOSTE RUSSE par Bruno Guigue

    Les capitales occidentales vocifèrent, elles fulminent, elles se déchaînent contre Moscou. Dans un accès de délire, Hillary Clinton accuse le Kremlin de saboter les élections américaines. Les matamores galonnés du Pentagone menacent la Russie de l’apocalypse nucléaire. Justicier planétaire, François Hollande veut traîner Vladimir Poutine devant les tribunaux. On s’imagine sans doute que cette hystérie collective va intimider la Russie, la discréditer, la faire plier. C’est exactement le contraire. Décidé à suivre son propre agenda, Moscou est à l’offensive. Comme d’habitude dans les situations de crise, Vladimir Poutine se montre actif, non réactif. Loin de se laisser mener par l’événement, il le préempte. (...)

     

  • Août 2016

     

    La chronique africaine de Romuald : Les vieux crocos pour Bongo

    #ladzomo En côte d’ivoire ils savent y faire....le conseiller spécial d’ADO donnent des conseils à PING pour que ça Pete au Gabon. Tout faire pour en arriver à une future résolution des Nations Unies autorisant à la France "d’éviter" un bain de sang au Gabon : 1,5 d’habitants, 50 ans de pouvoir sans partage des BONGO. Souvenons nous de la Côte d’ivoire et de la Lybie. Résolutions 1973 et 1975. Bref....de là à ce que Ali se retrouve au TPI, il suffit de trois bavures policières, d’un petit charnier. l’Afrique Centrale est elle définitivement en brouille avec la "démocratie" ? Est ce vraiment la solution....le vote ? Depuis les années le fameux vent démocratique après le sommet de la Baule, n’a pas produit (...)

     

  • Août 2016

     

    Un billet d’actu "Fashion" de Michel Bonelli

    Il est loin le temps de la marche pour l’égalité et des opérations tests de SOS RACISME pour voir si les discothèques accueillaient les arabes et les noirs. Les événements dramatiques, tuerie de Merah, de CHARLIE HEBDO jusqu’à ceux de Nice nous ont fait basculer dans une autre époque. La triste farce du burkini, cette querelle de chiffon avec ses « fashion’s victim’s » qui fait légiférer et interpelle de nombreux pays étrangers s’avère être de plus en plus révélatrice d’un état d’esprit qui doit nous alarmer. En France se libère une parole tout simplement anti-arabe et plus particulièrement anti-algérienne comme si la Guerre d’Algérie et l’exode des pieds-noirs étaient encore bien là dans l’inconscient d’une (...)

     

 

Autres articles Débats : le match des idées

Articles récents

Articles au hasard