Articles

Accueil > En direct de Marseille > L’actu marseillaise > 14ème RAMS : Interview exclusive du Président de l’UOIF du Sud

 

14ème RAMS : Interview exclusive du Président de l’UOIF du Sud

29 mars 2016 - Dernier ajout 2 avril 2016

La 14ème rencontre des Musulmans Annuelle du Sud a eu lieu dimanche 27 mars dernier au Parc Chanot autour du thème « vivre ensemble : défis et devoirs ». Après Montpellier, Nice, Avignon ou encore Toulon, cette fois-ci c’est à Marseille que l’Union des Organisations Islamiques de France a choisi de s’installer le temps d’une journée pour cette édition 2016. Chaque année, l’UOIF organise une journée porte ouverte à l’échelle régionale en vue d’accueillir musulmans et non musulmans pour une journée de rencontre dédiée à des débats, des conférences et des échanges culturels. La RAMS qui connait depuis de longues années déjà un franc succès a accueilli entre 4 000 et 5 000 visiteurs venus assister à des conférences-débats, des expositions culturelles ou encore des concours de Coran. Au menu des invités : l’islamologue Tariq Ramadan, l’imam Hassan Iquioussen, le politologue François Burgat ou encore l’enseignante Nouria Addou. Tout ce beau monde s’était réuni pour réfléchir autour de la liberté religieuse dans le Coran, de l’adaptabilité de l’Islam ou encore du défi de l’éducation des enfants aujourd’hui. Le Président de l’UOIF du Sud et directeur de la RAMS, Djamel Zekri, a accepté de répondre à nos questions concernant cet incontournable événement culturel.


 

JPEG - 106.6 ko
Intervention de l’imam Mohamed Bajrafil et Mohsen Ngazou sur le thème "comment parler de l’islam"

La grande Rencontre Annuelle des Musulmans du Sud a commencée le dimanche matin avec une récitation coranique et s’est terminée seulement vers 20h après une journée marquée par les allers-retours des visiteurs. Pour cette journée dévolue aux espaces de conférences, les petits plats ont été mis dans les grands pour accueillir des milliers de personnes. Entre deux conférences et deux expositions culturelles, les visiteurs avaient l’occasion de se balader parmi les cinquantaines de stand proposés afin de découvrir une multitude d’objets et de produits cultuels. Des associations telles que Baraka City ou encore Human Appeal étaient également présents aux côtés de stands dédiés à la vente de livre saints et d’exégèses coraniques ou encore de stands exhibant des vêtements traditionnelles.

JPEG - 132.3 ko
Stand du Collège et lycée Privé Musulman Ibn khaldoun

Intellectuels, savants et imams se sont succédés afin d’apporter des éléments de réponses concernant le thème du vivre-ensemble : .« Vivre ensemble, c’est vivre avec autrui. Cet autrui peut présenter des similitudes ou des différences (...). La richesse de la France se définit par la richesse et la complémentarité de sa diversité. ». Laïcité, citoyenneté ou encore questionnement autour de la liberté religieuse ont été abordé en rapport avec la thématique du vivre ensemble lors de cette journée dédiée à la découverte et à la réflexion.


Seule ombre au tableau : le manque frappant de femme intervenante lors de la RAMS. Au compteur, 1 seule femme intervenante sur les 11 présents. Sans surprise, la seule femme, Nouria Addou, a été invité pour parler du sujet de la famille et de l’éducation. Vous avez dit prévisible ? On ne peut que déplorer le manque de parité lors de cette journée qui prône pourtant la diversité.

Le directeur de la RAMS, Djamel Zekri a accepté de nous recevoir et de répondre à nos questions concernant l’organisation de cet événement et le thème de cette année. Voici l’intégralité de notre interview avec Djamel Zekri :

.

JPEG - 117.8 ko
Salle d’exposition dédiée à l’espace jeunes et enfants et à l’exposition des stands

 

 

Autres articles En direct de MarseilleL’actu marseillaise

 

Articles récents

Articles au hasard