Articles

Accueil > Agenda > « Fadoli’Circus » : « ceux qui sont avec les fées »

 

« Fadoli’Circus » : « ceux qui sont avec les fées »

17 septembre 2009

« Fadoli’s Circus » rythmera la journée du 26 septembre dans l’enceinte de l’IME (institut médico-éducatif) Vert Pré à Marseille. Ce festival de cirque gratuit, imaginé par l’association Zimzam rassemblera 9 compagnies professionnelles, 51 artistes européens…autour des arts du cirque et du handicap. Un festival différent qui offre des créations avec des artistes déficients mentaux. Pascal Duquenne, prix d’interprétation du Festival de Cannes 1996 y participera.


 

« Fadoli’s Circus »…étrange mot, peut-être pas. Fadoli désigne littéralement en Provence, « celui qui est avec les fées, un peu original ». « Fadoli’s Circus » est un événement à Marseille, un « festival de cirque différent, par et pour tous ceux qui sont avec les fées, un peu originaux ». Une bien jolie définition qui traduit les valeurs d’ouverture, de tolérance, d’acceptation de l’autre de l’association Zimzam. Cette troisième édition comme les précédentes incite à mieux nous connaître et à nous reconnaître.

JPEG - 22.9 ko

Pascal Duquenne sera à Marseille

Le festival 2009, gravitant autour de 5 espaces scéniques –pour au moins 8h spectacles- prend une nouvelle dimension dans sa version professionnelle mais sans dénaturer l’esprit convivial du tout premier événement en 2007, « Le bonheur est dans le pré ». Toutes les disciplines du cirque seront abordées : jonglerie, clown, musique, danse, fil et tissu aérien. Les compagnies représentées intègrent des personnes handicapées mentales, reconnues comme de vrais artistes professionnels. A l’image de Pascal Duquenne, acteur belge atteint du syndrome de Down. Le héros du film Le Huitième Jour de Jaco Van Dormael avait obtenu conjointement le Prix d’interprétation masculine avec Daniel Auteuil. Le comédien s’initie aux arts du spectacle depuis son adolescence, en particulier au sein de la troupe du Créahm. A Marseille, lors du spectacle final, on le retrouvera comme batteur dans un groupe expérimental « Les Choolers ».
Côté compagnies étrangères, on découvre « L’Océan », un groupe d’expérimentation rythmique et sonore italien fondé au sein de la Cooperativa Sociale GP2 Servizi de Milan. Et « Les Choolers », un groupe de neuf musiciens belges, suédois et français nous dévoileront leur mixture musicale. Parmi les troupes françaises, on retrouve le Théâtre du Cristal de Beaumont-sur-Oise, de la région parisienne, le Collectif L’Autre Direction et la fanfare UsKul de Forcalquier, L’Attraction céleste de Auch (32) et la Compagnie drômoise Le Filet d’Air de Lus la Croix-Haute dans un spectacle aérien. Zimzam a aussi invité une autre compagnie marseillaise, Kitschnette avec « La Leçon de crêpes ». Quant à l’organisatrice, elle présentera sa création, avec quatre artistes déficients mentaux, Pierre, Laurent, Costia, Luc et les deux coordinateurs de Zimzam, Manu (Cerruti) et Marco (Guyot). Ce spectacle est issu des ateliers hors institutions autour des arts du cirque et de l’expression artistique. Les deux responsables ont travaillé directement avec les personnes handicapées, désirant approfondir la création artistique circassienne.

JPEG - 40.4 ko

Zimzam

2005, deux copains, Manuel Cerruti (coordinateur pédagogique) et Marc Guyot (coordinateur technique), de par leur expérience professionnelle décident de fonder Zimzam. L’idée est de faciliter le développement de la personne souffrant de troubles psychomoteurs, mentaux ou psychiques, via l’initiation aux arts du cirque. Le projet repose sur trois actions : les ateliers/stages de cirque, le club loisirs artistiques adaptés (CLAA) et le festival de cirque. La première démarche se passe au sein des établissements spécialisés tels les IME, les hôpitaux de jour, les foyers d’hébergement pour travailleurs handicapés. Le CLAA s’articule autour d’ateliers de pratique du cirque, hors institutions. Le public handicapé a le loisir de s’inscrire et de s’épanouir dans ce processus d’apprentissage. Quant au festival, baptisé au départ en 2007 « Le bonheur est dans le pré », il est un véritable événement fédérateur, un lieu de décloisonnement. Cette rencontre, ouverte à un large public permet de dépasser les stigmatisations et de porter un autre regard sur les artistes déficients mentaux. « Le bonheur est dans le pré » était né d’un constat de Manuel et Marc sur l’univers du handicap mental et de la culture. L’accès à la culture était presque inexistant pour ce public différent, et il n’existait pas de manifestation, rassemblant institutions spécialisées, professionnels de la santé et du handicap, des artistes valides et non valides.
Leur souhait était de sensibiliser le grand public aux problématiques du handicap et à la fois de dévoiler les capacités créatives de ces personnes handicapées. Donner une visibilité de leurs talents à travers leurs productions artistiques était leur credo. Le cirque comme outil de création de liens sociaux entre tous les publics.
Zimzam a en l’espace de quelques années, convaincu et fédéré autour de sa juste cause. Le « Fadoli’s Circus » est soutenu par la Ville de Marseille, le Conseil Régional PACA et le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. En 2008, l’association a obtenu le 3e prix national « Envie d’agir » du Ministère de la Jeunesse et des Sports pour l’organisation du festival.
L’IME Vert Pré –en partenariat avec l’ADSEA- sera le théâtre du « Fadoli’s Circus ». Le temps d’une journée pour vivre un grand moment de fête avec ces « Fadoli »…

Association Zimzam, 9 rue Vian, 13006 Marseille, mail zimzam.association@gmail.com
Site internet www.zimzamcircus.org, page myspace du festival www.myspace.com/fadolicircus
Festival Fadoli’s Circus, samedi 26 septembre de 13h à 20h, à l’IME Vert Pré, 135 bd de Sainte-Marguerie, 13 Marseille

 

par Myriam Mounier - Dans > Agenda



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 27 février

     

    Les dames de l’exil - livre et expo - 5 mars 2015 au centre social AGORA

    Présentation du livre et de l’expo "Les dames de l’exil" En présence de : Mustapha Mohammedi, pour la Frachi, Nacéra Tolba, pour l’association Contacts de Gardanne et des femmes de Contacts, de Schebba et de l’AGORA. Autour du travail de la FRACHI (Fédération Régionale des Acteurs intervenants auprès des CHIbanis : Ampil, Shebba, contacts, CS Gavotte, etc...) et de Kamar Idir, photographe algérien, nous vous faisons découvrir cette exposition et ce livre, qui oscille entre témoignages et images émouvantes. Une occasion pour nous de réhabiliter une mémoire, un vécu, des parcours de vie nécessaires à la construction d’une commune humanité dans nos quartiers et au delà. L’Exposition Une (...)

     

  • 17 février

     

    21/22 Fév- WEEK-END MADE IN FRICHE

    La Biennale et la Friche invitent circassiens et autres artistes à investir toute la Friche pour réinventer, réinterpréter et bousculer cet art ancestral ! Des spectacles d’équilibristes, des performances d’acrobates, un cavalier qui surgit, des ateliers de jonglerie et autres techniques du cirque, des jeux circassiens sont à découvrir en un parcours de haute voltige dessiné à même le sol. COMPAGNIES ET ARTISTES PRÉSENTÉS Cie Sôlta / Deux solos de danse et jonglerie Cie S’Évapore / Little crash La Mondiale Générale / Le braquemard du pendu Cie Azein / Idem Le Théâtre du Centaure / Surgissement Cahin-Caha / Ô lit / Laboratoire en espace public Cahin-Caha / Gulko avec le solo Fou cheval Etudiants (...)

     

  • 12 février

     

    19 fév- Parc Chanot, Le salon de recrutement consacré aux fonctions commerciales et aux métiers de la distribution

    Jeudi 19 février 2015 Parc Chanot - Palais des congrès Marseille Le salon de recrutement consacré aux fonctions commerciales et aux métiers de la distribution, avec la présence de plusieurs grands groupes. Invitation gratuite

     

  • 11 février

     

    18 fév- Etre jeune et citoyen en Méditerranée

    Le Réseau Euromed France (REF) et ses partenaires ont le plaisir de vous inviter au débat public "Etre jeune et citoyen en Méditerranée", mercredi 18 février 2015, de 18h à 20h, à la Villa Méditerranée de Marseille. Ce débat se tiendra dans le cadre de la semaine de stage « Citoyenneté et renforcement des capacités associatives », co-organisée avec nos membres à Marseille, du 16 au 21 février, à destination de 12 jeunes militants associatifs libyens. Entrée libre

     

  • 10 février

     

    13 fév- Inauguration à Marseille de la rue Aimé CESAIRE

    Nous avons le plaisir de vous informer de l’inauguration de la rue “Aimé Césaire “ à Marseille, en présence de Monsieur le Sénateur- Maire de Marseille Jean- Claude GAUDIN et de Madame George PAU- LANGEVIN Ministre des Outre-Mer. Le vendredi 13 février 2015 à 11h 30 dans le 14e Arrondissement de Marseille. Rue Aimé Césaire : Bus 27, 28, 31 Arrêt Tour-Sainte Chemin de St Joseph à Sainte Marthe 13014, ou par Train Arrêt Sainte-Marthe direction Chemin des Bessons , École de Tour-Sainte.

     

  • 5 janvier

     

    10 janv. Projection-débat avec le film "Eau Argentée"sur la Syrie au cinéma Le Gyptis.

    20 h Le Gyptis, 136 rue Loubon, 13003 Projection-débat sur la Syrie « Eau Argentée » de Oussama Mohamed et Wiam Simaw Bedirxan Débat animé par Jean-Pierre Filiu professeur des Universités en histoire du Moyen-Orient contemporain et Julie Schneider représentant Amnesty International. La modération sera assurée par Souria Houria (Syrie Liberté). Un chef d’œuvre en même temps qu’un film choc, Eau Argentée nous donne à voir une conversation entre un Syrien exilé à Paris et une Kurde dans Homs assiégée. Tous deux s’épaulent, tentent de comprendre et de surmonter les drames, se donnent mutuellement la force de survivre à l’exil ou à la guerre. Ce film qui a créé l’évènement à Cannes, est très important pour (...)

     

  • 5 janvier

     

    Projection du film Les Chebabs de Yarmouk, le 9 janv. Mucem

    Film syrien : Les Chebabs sont un petit groupe de garçons et de filles qui se connaissent depuis l’adolescence. Au seuil de l’âge adulte, ils sont confrontés à des réalités complexes. Plus encore quand on est réfugié palestinien dans le camp de Yarmouk, en Syrie. Projection suivie d’un débat en présence du réalisateur Axel Salvatori-Sinz, 2012. entreé libre dans la limite des places disponibles. Le 9 janvier à 18h .

     

  • Décembre 2014

     

    L’"opération vélo" renouvelée pour les enfants du Bénin

    Dans le cadre de l’opération vélo, soutenue par le comité de jumelage Aix-Natitingou au Bénin, un lot de vélos d’enfants de 4 à 10-12 ans est vendu pour financer la scolarité d’enfants béninois. Les mercredis et samedis, de 14h à 17h, 43 rue Pavillon à Aix-en-Provence. Voir le portrait d’Albert Négrel qui gère cette action

     

  • Décembre 2014

     

    Action Food Not Bombs : distribution de repas dans la rue le 24 déc.

    A l’initiative de l’Association pour la libération animale, un Food not bombs - de la nourriture, pas des bombes-, est lancé au Kiosque à musique des Réformés à 19h le 24 décembre. Le futur Collectif Food Not Bombs Marseille distribuera un repas "pour partager un moment ensemble, dehors en occupant la rue ! Par ce rendez-vous, un appel est lancé afin "former une équipe dynamique afin de mettre en route de façon régulière un Collectif Food Not Bombs sur Marseille, dans la solidarité, l’entraide, l’action sociale". Qu’est-ce qu’un Food Not Bombs ? "Food Not Bombs est dédié à prendre des mesures autour des questions liées au capitalisme, aux déchets alimentaires, à la pauvreté, à la faim et au militarisme (...)

     

  • Décembre 2014

     

    Rassemblement de solidarité pour Georges Ibrahim Abdallah le 18 décembre

    Le collectif PACA pour la libération de Georges Abdallah organise un rassemblement de solidarité, jeudi soir, sur à l’appel de la décision du tribunal ce 18 décembre. "Le 5 novembre, le tribunal d’application des peines de Paris a rejeté la demande de libération que Georges Ibrahim Abdallah avait formulée en mars dernier. La demande a été déclarée "irrecevable" au motif que Georges Ibrahim Abdallah n’avait pas fait préalablement l’objet d’un arrêté d’expulsion. Ce simulacre de justice témoignait une fois de plus du régime d’exception appliqué à Georges Ibrahim Abdallah, qui est entré dans sa 31e année de détention ; il confirmait que son maintien en prison est une décision politique de l’État français. En (...)

     

Articles récents

Articles au hasard