Articles

Accueil > Actualités > Familles rroms installées par l’archevêché : l’humanisme a ses raisons que la (...)

 

Familles rroms installées par l’archevêché : l’humanisme a ses raisons que la politique ignore

25 février 2012

Dix familles, soit une vingtaine d’enfants et le double d’adultes, se sont installées dans l’effervescence jeudi matin, dans un lieu mis à disposition par l’archevêché de Marseille. Le cœur de la bâtisse inoccupée, située dans le quartier St-Pierre et gérée par l’AMPIL, bat de nouveau avec leur arrivée. Un emménagement teinté d’excitation contenue et finalement quiet, malgré la fronde opposée par les détracteurs du projet - CIQ et maire de secteur en tête. Ces derniers ont renoncé à manifester ; le bras de fer s’est joué la veille sur le terrain administratif, avec la délivrance d’OQTF à tous les Rroms mis à l’abri.


 

JPEG - 21.8 ko
Photo : A.-A. M

D’une église l’autre, d’une vie à l’autre. Ils quittent un terrain jouxtant l’édifice de St-Martin d’Arenc (Marseille 2e), frappée d’un arrêté de péril, pour un bâtiment de l’archevêché avec vue sur l’église St-Pierre (5e). Ils quittent des tentes pour un toit, le froid pour le soleil qui baigne à travers d’immenses fenêtres les pièces encore un peu nues. Dix familles rroms sont entrées jeudi matin dans un lieu mis à disposition par Mgr Pontier et dont la gestion a été confiée à l’AMPIL (Action méditerranéenne pour l’insertion sociale par le logement).

L’archevêque de Marseille s’était illustré en 2010 en cosignant avec deux autres représentants de la foi chrétienne une lettre dans laquelle ils en appelaient à « des solutions [...] individuelles, généreuses, raisonnables ». Face à l’inanité de l’interpellation des pouvoirs publics, qui au contraire et malgré la rudesse de l’hiver ont renforcé les mesures d’éloignement et d’expulsion de campements ces derniers mois, l’archevêché a décidé de prendre le taureau par les cornes en ouvrant pour quelques mois l’une des maisons de son parc foncier.

L’information avait fait bondir comité d’intérêt de quartier et par ricochet Bruno Gilles, maire des 4e et 5e arrondissements. « [...] Je suis chrétien, mais ma casquette d’élu m’oblige à soutenir la population. Le quartier n’en veut pas. Ça va juste faire monter le Front national », déclarait l’édile à La Provence mercredi.
Mgr Pontier n’a pas souhaité répondre à l’estocade. Une ligne de conduite suivie par le prêtre présent lors de l’aménagement le lendemain : « Revenez dans un mois ou deux. Pour l’instant, rien ne sert de parler. Il y a un temps pour crier et le temps de l’apaisement », analyse-t-il, sûr que le voisinage ne fera bientôt plus attention aux nouveaux arrivants.

Le mécontentement gronde encore pour l’instant. A un sit-in initialement prévu par des riverains emmenés par le CIQ, afin d’empêcher l’entrée des familles, se sont substitués quelques voisins venus pour certains tout sauf pour leur souhaiter la bienvenue. D’autres se sont montrés plus accorts.
La tentative d’empêchement a en fait pris un tour plus redoutable, investissant le champ administratif : la veille de l’installation, les ressortissants roumains rroms ont reçu une Obligation de quitter le territoire français... Les associations du Collectif Rroms doivent entamer un recours.

Jeudi, sur « instructions », les forces de l’ordre se sont présentées ; simple « prise de contact », elles resteront à distance.

Et tandis qu’enfants et adultes prennaient connaissance de leur nouveau chez-eux, soixante-dix « Gens du voyage » étaient dans le même temps expulsés du terrain surplombé par Grand Littoral, annonçait Rencontres Tsiganes, alimentant un peu plus la confusion entretenue entre « Voyageurs » et Rroms d’Europe de l’Est. Le préfet délégué à l’Egalité des chances Raphaël le Méhauté, en charge d’une mission de concertation préalable à une éventuelle table ronde sur le sujet soutenait dans le quotidien local le besoin selon lui de « clarifier si l’on parle de Gens du voyage, de Roumains ou de Rroms selon les localités ». Alors que, comme justement souligné par notre confrère, la situation des premiers relève du schéma départemental dédié.

Une actualité qui échappe un peu aux enfants qui s’égayent dans un immeuble de la place Pol Lapeyre. La perspective d’une vie adoucie, sûrement.

 



Ecrire un commentaire

 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le 30 août à 16h46
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le 3 décembre à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 18 décembre

     

    Rapprochement diplomatique historique entre les Etats-Unis et Cuba

    Après plus d’un demi-siècle de tensions glaciales, les Etats-Unis et Cuba ont annoncé mercredi le rétablissement de leurs relations diplomatiques. Le pape a notamment été à l’origine de ces négociations. Une ambassade U.S. à La Havane sera ouverte « dès que possible », un échange de prisonniers a eu lieu, des restrictions touristiques seront levées et Cuba participera au Sommet des Amériques, en 2015. Plus sur 20Minutes

     

  • 17 décembre

     

    Cazeneuve comdamne les propos de Zemmour sur la déportation des musulmans

    Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a condamné "avec une extrême fermeté" les propos tenus par Eric Zemmour sous-entendant un éventuelle déportation des musulmans de France dans leur pays d’origine. Dans un entretien au Corriere della Sera, Eric Zemmour estime que les musulmans "vivent entre eux, dans les banlieues", que "les Français ont été obligés de les quitter". Et d’affirmer que "cette situation d’un peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile". A la question "mais alors que suggérez-vous de faire : déporter 5 millions de musulmans français ?", le polémiste répond : "Je sais, c’est irréaliste, mais l’histoire est surprenante. (...)

     

  • 17 décembre

     

    Le Pakistan rétablit la peine de mort dans le cas de terrorisme

    Au lendemain de la sanglante attaque perpétrée par les talibans dans une école d’enfants soldats, le Pakistan a annoncé qu’il levait son moratoire sur la peine de mort dans les cas de terrorisme. Au moins 141 personnes dont 132 écoliers ont trouvé la mort. Le Monde

     

  • 17 décembre

     

    Carlotti mise en examen pour injure raciale

    La députée socialiste des Bouches-du-Rhône, Marie-Arlette Carlotti a été mise en examen, le 11 décembre pour injure publique à caractère racial. Durant l’inauguration de son local de campagne le 25 janvier 2014, elle aurait déclaré, à propos d’Hacen Boukhelifa - qui n’avait pas assez de parrainages pour se présenter au primaire de l’automne- : "j’ai déjà un candidat arabe de la diversité sur ma liste. Il n’a qu’à aller voir Samia Ghali pour qu’elle le prenne sur sa liste dans les quartiers nord". France 3

     

  • 16 décembre

     

    Rassemblement Contre la réduction de la carte pour une vraie politique d’éducation prioritaire fondée sur des moyens supplémentaires, le 16 décembre

    Rassemblement contre la réduction de la carte pour une vraie politique d’éducation prioritaire fondée sur des moyens supplémentaires Appel intersyndical de la CGT / CNT-SO / SUD Éducation 13 avec les personnels grévistes des établissements et écoles réunis en assemblée générale suite au rassemblement du 9 décembre à la Bourse du Travail, les organisations exigent : « – Une seule éducation prioritaire construite dans un réseau cohérent de la maternelle au lycée. – Aucune sortie du dispositif – Un financement spécifique pérenne et non à moyens constants : des brigades spécifiques dans le 1er degré, des heures de DHG en plus dans le second et des créations de postes pour répondre à ces besoins – Des effectifs (...)

     

  • 16 décembre

     

    Attaque meurtrière au Pakistan

    C’est une scène d’horreur qui s’est produite ce mardi matin au Pakistan. L’école militaire de Peshawar a été prise d’assaut par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), retenant environ 500 écoliers et professeurs. Malgré l’intervention rapide de l’armée, selon un dernier bilan, l’assaut a fait au moins 95 morts, dont 82 enfants. Des assaillants sont toujours dans l’école. Francetv info

     

  • 16 décembre

     

    Le discours de François Hollande sur l’immigration

    François Hollande a tenu, lundi, un discours trèsattendu sur l’immigration. Le chef de l’Etat est notamment revenu sur l’une de ses propositions de campagne, le droit de vote aux étrangers : "J’y suis pour ma part favorable" a t-il admis en appelant désormais aux "forces républicaines de l’opposition". Il a également évoqué le sort des Chibanis - vieux migrants - : " la loi vieillissement ouvrira la naturalisation à tous les étrangers âgés de plus de 65 ans qui ont vécu plus de 25 ans en France". Vidéo du discours disponible sur Le (...)

     

  • 16 décembre

     

    Hollande présente son nouveau plan de rénovation urbaine. 9 quartiers de Marseille sont concernés

    François Hollande a lancé lundi, dans le cadre de l’Agence nationale de rénovation urbain (ANRU), son nouveau programme de rénovation urbaine consacré à 200 quartiers d’intérêt national. Pour y travailler, un budget de 5 milliard d’euros a été alloué sur 10 ans. L’Etat évalue à 20 milliards d’euros l’effet de levier soit 240 000 emplois potentiellement soutenus. Le dernier programme avait été impulsé par Jean-Louis Borloo en 2003 dans 500 quartiers du pays. Le plan de rénovation urbaine retient neuf quartiers de Marseille : Centre Nord / Saint-Mauront Air Bel Saint-Paul / Malpassé / Oliviers / Lilas / Lauriers Frais Vallon / La Rose Les Flamants / Saint-Barthélémy / Font Vert Saint-Antoine / La (...)

     

  • 15 décembre

     

    solidarité avec Abdellah, élève de la Cabucelle, devant le JLD

    Abdellah K., lycéen marseillais de 18 ans, toujours au centre de rétention. Il risque l’expulsion ! Abdellah est algérien, élève en CAP Menuiserie au Lycée professionnel privé La Cabucelle, à Marseille. Il a été arrêté mardi 10 décembre à Gap, alors qu’il s’occupait d’un copain en détresse. Il est d’abord allé au commissariat pour demander de l’aide pour son copain, on lui a répondu que ce n’était pas leur rôle. Ils sont allés à l’hôpital. Pendant que le jeune était pris en charge, Abdellah s’est fait contrôler et embarquer. Le préfet des Hautes Alpes lui a délivré une obligation à quitter le territoire. Conduit au centre de rétention de Marseille, il risque l’expulsion. Abdallah est arrivé seul en France, (...)

     

  • 10 décembre

     

    Un ministre palestinien tué par l’armée israélienne

    Ziad Abou Ein est décédé mercredi 10 décembre alors qu’il participait à une manifestation en Cisjordanie occupée contre la confiscation des terres palestiniennes. Les troupes israéliennes, qui étaient sur place pour veiller à la dispersion de la foule, ont fait usage de gaz lacrymogène et plus, puisque l’homme chargé du dossier de la colonisation au sein de l’Autorité palestinienne a été retrouvé mort. Selon Le Monde, Ziad Abou Ein aurait été frappé au torse avec des crosses de fusils et des casques.

     

Articles récents

Articles au hasard