Articles

Accueil > Une Histoire, Cent Mémoires > L’Autre Bord…martiniquais

 

L’Autre Bord…martiniquais

8 octobre 2011

Martinique. La douce évocation de cette île des Antilles françaises laisse rêveur. Mais outre les cocotiers et le sable fin, la terre Martinique a porté beaucoup d’hommes traversés par l’urgence de dire l’histoire et les fantômes de ces terres lointaines, et de leurs réalités complexes. L’Autre Bord, est donc une pièce de danse contemporaine et de slam, mêlant vidéo, voix parlée et création musicale qui s’entremêlent sur scène, alternant moments sensibles murmurés et moments bousculés. Quatre tableaux évoquant la réalité des femmes martiniquaises. Diaporama sonore en +.


 

« Je fais parti d’une Martinique fantasmée ! Aujourd’hui on est systématiquement renvoyé à une double culture, une double appartenance, à la fois martiniquaise et française ».
Des mots qui sonnent crus mais qui résument la pensée de Patrick Servius, chorégraphe de la pièce L’Autre Bord, une création chorégraphique multimédia qui s’inspire de ses terres d’origine, la Martinique, dans une approche résolument contemporaine.

A ses débuts, ce danseur s’est laissé attirer par le jazz et la danse classique. « Mais avec les années, j’ai commencé à chercher ma place dans la société. C’était une recherche de la quête de soi » explique ce chorégraphe, d’origine antillaise et capverdienne. Après une tournée aux Etats-Unis, il décide de s’orienter vers la danse contemporaine « pour dessiner le contour de cette identité ».
En 2000, Patrick Servius et Patricia Guannel, danseuse, créent donc la Compagnie le Rêve de la Soie (basée à Marseille) qui repose sur le socle de leurs origines culturelles. Un rêve de la soie en référence aux voyageurs itinérants de la route de la soie, rêvant d’un ailleurs lointain et de ses richesses…
À travers l’expression d’une parole identitaire et citoyenne, il s’agit d’établir le rapport juste entre un passé mythique et un avenir fantasmé, « de prendre possession de ses racines pour mieux s’ancrer dans le temps actuel ». Sous la bannière de la danse contemporaine, le travail de la compagnie s’axe sur la recherche de la notion d’identité et questionne la relation à l’autre, au temps, à l’espace.

« Nous avons souhaité nous rapprocher des Antilles françaises, dans l’espoir d’y retrouver une partie de nous-mêmes. Nous y avons tissé des liens avec de nombreux artistes et acteurs culturels (comme Juliette Smeralda, sociologue). C’est un nouvel essor qui se dessine, sous la forme d’un trait d’union entre les deux bords » précise cet artisan de la vie culturelle en Paca.
Composée de danseurs d’horizons pluriels, la Compagnie le Rêve de la Soie élabore par le métissage un langage chorégraphique propre, porteur de l’histoire singulière de chaque interprète.
En gestation durant deux ans, la pièce chorégraphique L’Autre Bord, réalisée en co-production avec Scènes et cinés Ouest Provence, voit enfin le jour avec sa première représentation donnée au Théâtre La Colonne, à Miramas.
Une création qui porte le corps de la danseuse, interprétée par Patricia Guannel, au contact de paroles sensibles, dictées par la paroleuse Simone Lagrand.

Ainsi, quatre tableaux mêlant danse, musique, son et vidéo nous permettent d’entrevoir la réalité des femmes d’Outre-Mer, à travers ce filtre permanent matérialisé par un écran finement tissé, qui reçoit la projection d’images sensibles et fortes. Pour témoigner de ce qui les agite, les traverse et leur échappe. Passer d’un bord à l’autre, pour lâcher prise et déterrer les mémoires enfouies. Et ainsi, d’une certaine manière, poursuivre l’œuvre et la pensée du chantre de la négritude, car pour Patrick Servius « nous sommes tous des enfants d’Aimé Césaire ».

Représentation par la Compagnie le Rêve de la Soie

- Samedi 08 octobre à 19 heures
Théâtre La Colonne à Miramas

- Jeudi 15 décembre ………
Théâtre L’Astronef à Marseille

Patrick Servius - Chorégraphie
Patricia Guannel - Danse Contemporaine
Simone Lagrand - Textes et Parole
Jean-Marie Guyard - Musique et Création Sonore
Viviane Givort-Vermignon - Création Lumière
Virginie Breger - Création Costume
Yann Marquis - Création Vidéo

www.lerevedelasoie.com

Une histoire d’un autre bord

Dans son parcours, la Compagnie s’est produite sur les scènes du Festival de Marseille, de danse à Aix, d’Hiver en danse des Ballets Preljocaj, du Théâtre de la Minoterie à Marseille, des Hivernales d’Avignon… En 2010, suite à une diffusion de deux de ses créations (Lespri Kô et Tribut) à la biennale de danse de Fort-de-France au CMAC Scène nationale, Patrick Servius rencontre l’artiste martiniquaise Simone Lagrand (paroleuse, écrivain et slameuse). Son écriture poétique lui inspire alors cette création de L’Autre Bord pour deux interprètes, en association avec la danseuse Patricia Guannel.

Dans le cadre de l’année des Outre-Mer, et autour de la pièce chorégraphique « L’autre bord », la médiathèque intercommunale de Miramas met en lumière la poésie d’Aimé Césaire ainsi que la littérature caribéenne.

- Dès 15H un espace-librairie de l’association Mamanthé, spécialisée dans la diffusion d’ouvrages littéraires d’auteurs caribéens, accueillera le public à la bibliothèque.
- A 17H, une conférence sera présentée par Simonne Henry-Valmore, ethno-psychanalyste, co-auteur des ouvrages « Aimé Césaire, le nègre inconsolé » et pour le plus récent « Les arbres de Césaire ». Elle est également l’auteur d’un roman sur la diaspora antillaise, « L’Autre Bord ».
L’occasion pour cet écrivain de nous dévoiler la pensée et l’œuvre de ce célèbre poète et homme politique Martiniquais qui résonnent aujourd’hui comme un combat inlassable de la cause martiniquaise et de la négritude.

 

 

Autres articles Une Histoire, Cent Mémoires

 

Brèves Une Histoire, Cent Mémoires

  • Mai 2017

     

    Topo historique du Cours Julien d’hier et d’aujourd’hui

    En 1960 la ville de Marseille décide de déplacer le lieu d’échanges commerciaux de fruits et légumes qu’était alors le Cours Julien pour le regrouper en un seul et même site, le quartier des Arnavaux. Un déménagement qui se terminera en 1971. La relocalisation des grossistes en 1972 a libèré de vastes locaux. Le Cours Julien devient alors un lieu de promenade, de brocante et de culture. Depuis, le Cours Julien est devenu l’un des lieux culturels le plus connu de Marseille. L’Association Cours Julien qui réunit depuis 1992, habitants, associations et commerçants, organise tout au long de l’année des manifestations diverses tel que la journée des plantes, vide-greniers, marché paysan, Sardinade, salon (...)

     

  • Novembre 2015

     

    Il y a 11 ans, YASSER ARAFAT nous quittait ! Rappel du parcours de ce résistant hors normes par Azzedine Taïbi, Maire de Stains.

    Il y a 11 ans, YASSER ARAFAT nous quittait ! Le 11 novembre 2004 Abou Ammar plus connu sous le nom de Yasser Arafat s’est éteint à l’hôpital militaire de Percy de Clamart, suite à un empoisonnement au Polonium. Il est et restera le plus grand leader du peuple palestinien et un symbole de la cause palestinienne. J’ai eu le grand honneur de le rencontrer à trois reprises, à Gaza et à Ramallah, grâce à mon cher ami et frère Fernand Tuil, qui nous a malheureusement aussi quitté le 24 décembre 2013. Voici quelques lignes sur le parcours du grand leader palestinien : Yasser Arafat, né à Jérusalem le 4 août 1929 d’autres disent qu’il est né le 24 août 1929 dans la ville du Caire en Égypte. Yasser (...)

     

  • Juillet 2015

     

    Souvenir

    Ce matin en entendant les commentaires des médias sur la Grèce, je me suis souvenu de mon arrière grand-père boiseur dans les mines du sud tunisien, un français méditerranéen qui n’avait jamais vu la France et mon grand-père né à Bizerte en 1905, maçon anarchiste. Alors j’ai eu envie d’écouter une nouvelle fois Brel... Paroles de Jaurès Ils étaient usés à quinze ans Ils finissaient en débutant Les douze mois s’appelaient décembre Quelle vie ont eu nos grand-parents Entre l’absinthe et les grand-messes Ils étaient vieux avant que d’être Quinze heures par jour le corps en laisse Laissent au visage un teint de cendres Oui notre Monsieur, oui notre bon Maître Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? Pourquoi (...)

     

Articles récents

Articles au hasard