Articles

Accueil > Actualités > « L’homoparentalité, l’un des seuls tabous de notre société »

 

« L’homoparentalité, l’un des seuls tabous de notre société »

8 septembre 2008

Pour le troisième et dernier volet de notre fresque estivale, le photographe Vincent Lucas détaille son activité de portraitiste. L’un de ses sujets de prédilection ? La famille moderne : monoparentalité, mixité, homoparentalité… Derrière ses clichés contrastés, glissant parfois vers le « portrait soignant », c’est notre société qui transparaît, lumineuse ou ombrageuse.


 

Depuis dix ans et sa traversée de la France, de Paris à Marseille, ce qui anime Vincent Lucas (vous savez, le Facteur d’images, reporter à ses heures), c’est le portrait. Qu’ils soient « nomades » – réalisés en moyen format à la chambre, parmi la foule des spectacles, et développés sur place grâce à la magie de la technologie – ou travaillés dans son studio de la rue des Tyrans, les portraits que tire le photographe de ses modèles fugaces, ces rencontres intermittentes, lui procurent une réelle forme de bonheur social. Le forcent aussi à témoigner de ce qui hérisse encore de larges pans de notre bonne vieille société française…

Portraitiste « forain ». Du théâtre de rue à la réalisation d’une affiche pour l’OM : parcours d’un photographe de portrait.

 

Nouvelles familles, je vous aime. En 2004, sur commande de la Ville de Marseille, Vincent Lucas entame un travail sur les nouvelles conformations familiales nées ces quarante dernières années de l’avènement du divorce, de la « libération sexuelle » diront certains : ménages recomposés, femmes seules chargées de famille et hommes seuls déchargés de marmots (et rarement l’inverse), familles métissées, adoptantes,… Le dossier n’est toujours pas clos. Difficile en effet de faire poser des ménages dont les parents sont homosexuels. Une image encore trop « taboue ».
La série, intitulée Nouveau Monde, a déjà fait l’objet d’une expo et d’une publication dans la revue ethno-sociologique Terrain. Bientôt achevée, et accompagnée de textes écrits par la journaliste Fabienne Gay (de l’agence marseillaise CAMàYEUX) partie à la rencontre des familles photographiées, la salve de 40 portraits pourrait susciter l’intérêt d’un éditeur.

>

 

Image guérisseuse. Quasiment personne n’aime se mirer en photo. « Je ne suis pas photogénique » : voilà ce qu’entend à longueur de pose le portraitiste. Vincent Lucas arrive à déjouer le manque d’estime physique qu’ont d’eux-mêmes ses sujets, en leur prouvant qu’« en chacun existe une photogénie ». En attendant, le génie de la photo, c’est lui. Tant et si bien qu’il se mue en infirmier de l’âme photographiée, chez les jeunes comme chez les plus âgés. On dit alors du portrait qu’il « soigne ».

 

 



Ecrire un commentaire

 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 24 novembre

     

    Etats-Unis : nouvelle bavure sur un enfant de 12 ans

    Un enfant de 12 ans qui jouait jouait dans une aire de jeux à Cleveland avec un pistolet à billes a été abattu samedi par des policiers. Les habitants du quartier avaient alerté la police au sujet d’un enfant qui mettait en joue les passants. Les policiers sur place ont alors demandé à l’enfant, afro-américain, de lever les mains en l’air lequel les a baissé et a reçu des balles au torse. Le jeune garçon est décédé. France Info

     

  • 24 novembre

     

    Patrick Allemand et Michel Vauzelle en visite en Palestine et Israël

    Une délégation de la région Paca, conduite par le président Michel Vauzelle et son premier vice-président en charge des relations internationales, Patrick Allemand, était en visite à Ramallah en Palestine et à Haïfa en Israël du 21 au 23 novembre 2014. Au cours de ce déplacement, ils ont notamment rencontré Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité palestinienne et Shimon Peres, l’ancien Président de l’Etat d’Israël. Des accords à la construction de citernes d’eau à usage agricole sur le territoire de la municipalité de Durade ont été signés dans la région (...)

     

  • 24 novembre

     

    Elections tunisiennes : un deuxième tour probable

    5,3 millions de Tunisiens étaient appelés à se rendre aux urnes dimanche. Selon des premières estimations, le favori, Béji Caïd Essebsi, chef du parti anti-islamiste Nidaa Tounes et vainqueur des législatives d’octobre 2014 aurait reçu 36% des suffrages contre 25% pour le président sortant Moncef Marzouki. Un deuxième tour prévu en décembre est probable. La participation enregistrée est de 60%. Atlantico

     

  • 22 novembre

     

    Pas de salaires mais des bons alimentaires

    Depuis la rentrée, des enseignants du primaire en Seine-St-Denis n’ont pas touché leur salaire en raison d’un couac administratif. Fin octobre, 231 enseignants étaient dans cette situation. Selon un communiqué du syndicat SNUDI-FO, la secrétaire générale de la Direction des services départementaux de l’Education nationale (DSDEN) les a invité à « se rapprocher des assistantes sociales pour bénéficier de bons alimentaires ». Depuis, un premier acompte leur a été versé. La situation devrait être régularisée prochainement. 20 Minutes

     

  • 21 novembre

     

    Des franchisés de Leclerc mis en cause dans une affaire d’abus aux aides de Pôle Emploi

    Lundi, deux avocats représentant onze victimes et l’union locale CGT ont déposé plainte contre X pour « escroquerie, offre d’emploi fausse, travail dissimulé, soumission de personnes vulnérables à des conditions incompatibles avec la dignité humaine et violences ». Pour ouvrir un supermarché, des franchisés Leclerc faisaient appel à une masse de stagiaires affectée essentiellement à des petites tâches. La formation, qui devait majoritairement découler sur des contrats d’embauche s’est terminée sur des remerciements. Les franchisés se sont désolidarisés de leurs engagements. Cette main d’oeuvre, qui était en statut "formation" par Pôle Emploi, était rémunérée par ce dernier. Plus d’infos sur Le (...)

     

  • 21 novembre

     

    Pénurie de profs dans le 93

    La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé une série de mesures pour renforcer l’équipe éducative dans le département de Seine-Saint-Denis. Alors que 4.000 postes d’instituteurs manquent toujours à l’appel, la ministre a lancé un concours spécial pour l’académie de Créteil, en plus du parcours classique pour devenir instituteur, pour ceux qui ont échoué dans d’autres académies. Ils auront ainsi une deuxième chance qui leur permettra d’aller enseigner dans le département de Seine-Saint-Denis, s’ils en ont envie. La ministre va également privilégiée les études des jeunes issus du département qui souhaiteraient devenir professeur en leur finançant les études à partir du Master 1. (...)

     

  • 20 novembre

     

    Les Israéliens s’arment

    Deux jours après l’attentat d’une synagogue qui a tué cinq Israéliens, le climat est très tendu. Les habitants commencent à se précipiter dans les armureries. "Certains viennent acheter des bombes lacrymogènes, des matraques télescopiques ou même des armes. Des petits calibres" rapporte RTL. Le seul fait de vivre en territoire palestinien, "une zone considérée comme dangereuse par le gouvernement israélien", octroie le droit aux habitants de détenir une arme et sont exemptés de toutes procédures. " Aujourd’hui, certains Israéliens demandent à ce que les conditions soient élargies, que tout le monde en gros puisse se (...)

     

  • 18 novembre

     

    Suite à un rassemblement pour Rémy Fraisse et la pression policière subie, une citoyenne militante témoigne

    "Je me dirigeais ce soir, à 18 heures 30 vers le Palais Longchamp où était annoncé un rassemblement en mémoire de Rémy Fraisse. Arrivée aux grilles du Palais, un écriteau signalait de se rendre aux Réformés. Là personne. Je descends le Boulevard Longchamp et je me dirige vers la Canebière. Arrivée au kiosque à musique, je vois des jeunes qui sautent par-dessus la grille et des CRS en bas qui les chassent. Certains se sauvent, il en reste 5 ou 6. Un policier plaque brutalement un jeune homme aux cheveux logs contre le mur du kiosque, je m’approche et apostrophe les CRS. De quel droit brutalise-t-il ce garçon ? On me répond « contrôle d’identité » Je me mets à côté de ce jeune et de 2 jeunes filles (...)

     

  • 17 novembre

     

    Inéligibilité d’un maire du Var pour des propos contre les Rroms

    Le maire (UMP) de Roquebrune-sur-Argens, Luc Jousse vient d’être condamné, par le tribunal correctionnel de Draguignan, à un an d’inéligibilité et 10 000 euros d’amende suite à des propos tenus contre les Rroms. En novembre de l’année passée lors d’un incendie dans un camp, l’élu avait déclaré que les pompiers étaient arrivés "trop tôt". Ce dernier a fait appel et continue, jusque là, d’exercer ses fonctions. Le Monde

     

  • 17 novembre

     

    Le mystérieux magot de Balkany l’Africain

    La République centrafricaine soupçonne le député-maire de Levallois d’avoir empoché plusieurs millions de commissions occultes dans l’affaire Uramin. Révélations sur celui qui fut l’émissaire officieux de Sarkozy sur le continent. http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20141113.OBS4997/le-mysterieux-magot-de-balkany-l-africain.html

     

Articles récents

Articles au hasard