Articles

Accueil > Actualités > Les Musulmans de Marseille discriminés ? Le rapport du CNRS.

 

Les Musulmans de Marseille discriminés ? Le rapport du CNRS.

19 janvier 2010 - Dernier ajout 20 janvier 2010

Posée à n’importe quelle personne issue de l’immigration, la question de l’intégration provoque encore de nombreux regards perplexes tant la question leur paraît vaine. Et pourtant, en cette prétendue période de grand bouleversement identitaire, sciemment commandité et orchestré, l’étude de l’implication des immigrés dans la sphère sociale recouvre tout son intérêt. Qu’en est il réellement de cette controversée intégration et, question inévitable si l’on aborde ce thème, qu’en est il de la discrimination ? Un programme lancé par l’Open Society Institut et intitulé « Les Musulmans dans les villes européennes » apporte des éléments de réponse. Dans le cadre de cette étude, I’IREMAM et le CNRS proposait vendredi soir une rencontre autour du rapport concernant « Les Musulmans de Marseille ». Les deux auteurs et chercheurs au CNRS, Françoise Lorcerie et Vincent Geisser, chargés de la coordination du programme localement, ont reçu à la Vieille Charité, Karima Berriche, directrice du centre social l’Agora, dans le 14 ème arrondissement, et André Donzel, chercheur au CNRS. Dans l’assistance, une trentaine de personnes sont également venus participer activement à la discussion.


 

JPEG - 45.3 ko
André Donzel, Vincent Geisser et Françoise Lorcerie

« Un rapport sur les Musulmans marseillais, comment est ce possible ? » Hanifa Taguelmint, militante reconnue à Marseille pour son engagement contre les discriminations, soulève cette question qui fera l’objet de nombreuses interrogations, « parce que, précise-t-elle, entre l’islam de mon père, de moi-même et celui de ma fille, il y a quand même de grandes différences ». Dans la salle, beaucoup s’étonnent du fait que les chercheurs aient choisi la catégorie « musulman » pour réaliser cette étude, alors que celle-ci a de plus en plus tendance à enfermer, uniquement sous un critère de confession religieuse, une population pourtant très variée. Le fait est que c’est précisément en vertu de ce critère que les personnes issues de l’immigration sont discriminées, parce qu’elles sont perçues comme étant musulmanes quelle que soit la réalité. Interrogé sur la question, Vincent Geisser cite à titre d’exemple Nicolas Sarkozy qui se félicitait en 2004 de compter parmi les représentants de l’Etat un « préfet musulman ». Allant dans le même sens, une personne dans l’assistance fait remarquer que « dans la rue auparavant on voyait un ouvrier, puis un Arabe et maintenant un musulman ».

JPEG - 40.4 ko

Conscient du fait qu’aujourd’hui, la question sociale n’est plus ethnicisée mais confessionalisée, le rapport sur les « Musulmans dans les villes européennes » vise notamment à évaluer l’usage et les implications que recouvre au sein de la société cette appellation. Le but de cette recherche est bien d’examiner les effets de la marginalisation et de la discrimination et de rendre compte, en parallèle, des politiques locales mises en place pour favoriser la diversité.

Du point de vue de la méthode, le programme global porte sur onze villes dont Amsterdam, Anvers, Berlin, Copenhague, Hambourg, Leicester, Paris, Rotterdam, Stockholm, Waltham Forest (Londres) et Marseille. Dans chaque ville, huit champs de recherche ont été définis : l’identité, l’éducation, l’emploi, le logement, la santé et la protection sociale, la police et la sécurité, la citoyenneté et la participation à la vie civile et politique et enfin le rôle des médias. Quand aux données, elles ont été recueillies grâce un questionnaire adressé dans un même voisinage à 200 personnes (100 s’identifiant comme musulmanes, et 100 non musulmanes), à des groupes de parole centrés sur certains thèmes ou regroupant certaines catégories de la population enquêtée et des entretiens réalisés par les chercheurs auprès de personnalités musulmanes ou non.

JPEG - 48.4 ko
Karima Berriche

A Marseille, l’étude a porté sur le 3ème arrondissement. Karima Berriche est pour sa part directrice du centre social l’Agora dans le 14ème. Les faits rapportés dans l’étude n’en reste pas moins une réalité qu’elle connaît bien et les constats qu’elle tire de par son expérience rejoignent les éléments du rapport. En ce qui concerne l’emploi et le logement, elle évoque « la précarité croissante et l’enracinement par défaut », pour ce qui est des médias, leur attrait inépuisable pour traiter les sujets sous l’angle de la délinquance et les rarissimes lignes accordées aux actions positives, au réel vivier culturel et créatif que constituent les quartiers. Au sujet de l’identité, elle a pu constater que les adolescents qu’elle côtoyait « conjuguent l’identité au pluriel et non au singulier. Ils sont à la fois marseillais, français, européens et musulmans ». Et pour ce qui est du volet politique, Karima Berriche a évoqué l’instrumentalisation et le traitement de la question sociale sous l’angle communautaire qui rendent caducs l’exemplarité et le mythe d’une Marseille multiculturelle.

JPEG - 67.6 ko

Or, d’après Karima Berriche, l’ensemble de cette politique est d’autant plus regrettable que les quartiers posent de vraies questions de société et sont souvent à l’avant-garde de ce qui se passe sur le plan national. Un membre de l’assistance ajoute que le problème tient précisément au fait que « la République ne fait pas mieux que Marseille ». Les recommandations du rapport portant sur les onze villes européennes, sont également sans équivoque : « Environ 20 millions de musulmans vivent dans l’Union européenne (…) il est nécessaire de prendre rapidement des mesures efficaces et durables aux niveaux des villes, des pays et de l’UE pour lutter contre la discrimination religieuse. »

Entre analyses, controverses et partage d’expériences, loin des stratégies électoralistes et à l’épreuve des faits, cette rencontre a eu le mérite de donner des éléments scientifiquement et empiriquement vérifiés ; alors que dans le même temps se tenait à la préfecture, la synthèse du débat sur l’identité nationale, qui va précisément dans le sens des conclusions peu glorieuses de ce rapport. Un premier ouvrage intitulé « Muslim in Europe » est paru au mois de décembre denier, au printemps 2010, un second opus sera publié, il concernera quatre villes européennes. Quant au rapport sur « Les Musulmans de Marseille », les chercheurs s’interrogent encore sur sa possible diffusion.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard