Articles

Accueil > Actualités > Quand les Grandes Gueules devraient se taire

 

Quand les Grandes Gueules devraient se taire

24 août 2011

Le 11 août, au micro des Grandes Gueules de RMC, une émission, allait réveiller les velléités racialistes de Karim Zéribi, de Claire O’petit, de Gilbert Collard et rompre avec l’image très policée de ces personnalités considérées jusqu’alors comme des chantres de la tolérance et de l’antiracisme. Certes, les victimes expiatoires n’étaient autres que des Roms. Ces Roms qui, selon la conviction de Monsieur Zeribi, élu marseillais récemment encarté à Europe Ecologie Les Verts, n’ont pas la culture du travail, quand bien même ils pourraient accéder à l’emploi : « Si demain les Roms pouvaient travailler, je ne suis pas convaincu que, culturellement parlant, ils se jetteraient sur les offres d’emploi à Pôle Emploi » (sic).


 

JPEG - 55.6 ko

Hormis le caractère discriminatoire de ces propos sans fondements et nauséabonds venant d’un ancien pourfendeur des clichés sur la banlieue, l’émission, a été ponctuée par une myriade de préjugés et de propos de comptoir racistes sur les conditions de vie déplorables des Roms les assimilant à des fainéants, sales, délinquants et agressifs.

Mais dans cet élan raciste, nos intervenants des Grandes gueules ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. Ils ont sciemment versé dans la caricature et se sont lancés dans la comparaison sordide entre certaines communautés. D’un côté les Turcs, travailleurs au noir qui accepteraient l’exploitation malgré eux, et de l’autre les Roms, petits mafieux de la mendicité qui naturellement on fait le choix de la mendicité, selon Karim Zéribi, allant jusqu’à proposer le retour dans leur pays d’origine avec tout de même des attentions plus que nécessaires : « En même temps on peut renvoyer en Roumanie ces populations en les traitant correctement » (sic). Paraphrasant notre ministre de l’Intérieur, Monsieur Claude Guéant, qui a récemment reçu la carte d’honneur du Front National.

Oui ! la stupidité discriminatoire de certains élus, même issus de l’immigration post-coloniale, est parfois sans borne et cette émission venait nous rappeler que des propos racialistes pouvaient structurer le mode de pensée d’hommes et de femmes se qualifiant de gauche mais somme toute proches sur certains points des analyses de Marine Le Pen.

Faudrait-il rappeler à Monsieur Zéribi que pendant la colonisation certains racistes avançaient de tels propos pour disqualifier la culture de toute une population sur les mêmes critères que ceux qu’il a avancés, et que certaines expressions devenues usuelles, telles que « travail d’arabe » ou parler le « petit nègre », traduisent malheureusement encore ce mépris fondé sur des visions discriminantes et racialistes.

Il n’y a pas de culture du chômage ou de la glandouille qui serait affiliée à une population fusse-t-elle noire arabe ou rom.

Je suis outré par ce genre d’analyses dont Eric Zemmour conservait jalousement les secrets. Vous pourrez maintenant les partager à deux.

Quant à notre élu modem de Saint-Denis, Madame O’petit, le constat était aussi sans appel : « Il y a certainement chez eux une culture qui n’est pas la nôtre, les condamnant ainsi à ne jamais rejoindre la communauté nationale, ni à s’intégrer, trop crasseux, trop grossiers, pour nous Français. »

Oui ! La situation à la porte d’Aix était intenable pour les commerçants, pour les habitants du quartier et pour l’ensemble des Marseillais. Cependant, pour trouver des solutions politiques viables il faut sortir des clichés racistes, des constats boiteux qui ne créent que du conflit et de la haine et appeler nos responsables politiques à la responsabilité qui reste en politique un principe fondamental.

Quant à Me Gilbert Collard, nouveau soutien de Marine Le Pen, il devrait apprendre à cultiver son jardin, au lieu de demander aux autres d’ouvrir leurs portes pour accueillir des Roms, peut être aurait-il plus de lucidité dans ces jugements et plus de compassion à l’égard d’une population qui, sans possibilité de travailler, sans aides sociales, sans possibilité de se loger, de vivre décemment, interpelle la conscience de chacun d’entre nous et nous oblige à regarder ensemble le monde que nous léguons à nos enfants.

Le rappel des faits et la réponse de Karim Zéribi sont à lire sur MarsActu

 



Ecrire un commentaire

 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le 20 janvier à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 janvier

     

    Can 2015 : Le Sénégal s’impose au finish face au Ghana (1-2)

    Ce 19 janvier, le Sénégal s’est imposé lors du match contre le Ghana, à l’occasion des premières rencontres du groupe C de la CAN 2015. Mené par le capitaine marseillais André Ayew, le Ghana a rapidement ouvert le score sur penalty dès la 13ème minute. Juste après la reprise de la seconde période, Mame Biram Diouf parvient à réduire l’écart. (1-1) Dans les toutes dernières minutes du temps additionnel, l’ancien Lillois, Moussa Sow arrache la victoire. Un tir croisé, à l’abord de la surface va, in extrémiste, permettre au Sénégal, de se positionner avantageusement, pour la suite de la compétition. Ryane Fellah, stagiaire (...)

     

  • 20 janvier

     

    L’Algérie se surpasse pour battre l’Afrique du Sud (3-1) !

    Hier, l’Equipe nationale d’Algérie a dû faire face à une redoutable équipe d’Afrique du Sud qui les a mis en difficulté. Les Bafana bafana ont dominé nettement le match, mais c’était sans compter sur la détermination et la combativité des fennecs, à l’image du portier algérien Raïs M’bolhi qui a su sauver les siens à maintes reprises. Dominés durant les 50 premières minutes du match, les verts ont réussi l’exploit en marquant trois buts qui leur permet d’être en tête de leur groupe C pour la Coupe d’ Afrique des Nations. Les lions du Sénégal ont le même nombre de points en ayant battu les Ghanéens (2-1), quelques heures avant. L’Algérie reste supérieure à la différence de (...)

     

  • 13 janvier

     

    Alerte enlèvement ! Urgent ! Des terroristes auraient enlevé une chèvre !

    Non ce n’est pas une chèvre du Rove chers provençaux dormez tranquille, hmd pour les muslims de France, cette fois ci l’attentat aurait eu lieu en Tunisie. Ce sont les super journalistes d’investigation (ou la bande de chèvres) de ce site tunisien qui nous l’apprend, en décortiquant courageusement un PV des forces de l’ordre : http://www.businessnews.com.tn/Des-terroristes-sÂ’emparent-dÂ’une-chèvre-au-mont-Salloum-,520,52715,3

     

  • 13 janvier

     

    NIGERIA Boko Haram, la terreur sans limite

    NIGERIA Boko Haram, la terreur sans limite L’organisation terroriste massacre sans relâche et contrôle désormais un territoire grand comme la Belgique. Une conquête que l’armée nigériane est incapable d’endiguer, mais qui pourrait se heurter à une frontière invisible : l’ethnicité. http://www.courrierinternational.com/article/2015/01/12/boko-haram-la-terreur-sans-limite

     

  • 13 janvier

     

    « Je ne suis pas Charlie » : la liberté d’expression fait débat dans le monde

    « Je ne suis pas Charlie » : au-delà de la condamnation sans appel des attentats meurtriers perpétrés contre les journalistes de Charlie Hebdo, le débat sur la liberté d’expression et le droit d’offenser fait rage à l’étranger entre défenseurs et détracteurs du journal satirique. L’assassinat la semaine dernière à Paris par trois jihadistes de 17 personnes dont 12 au siège de l’hebdomadaire a connu un retentissement mondial sur Facebook et Twitter où des millions d’internautes ont exprimé leur solidarité avec les victimes en se rangeant sous le hashtag #JeSuisCharlie. (...)

     

  • 5 janvier

     

    Des chibanis expulsés d’un hôtel meublé de Paris

    « Pourquoi déployer des CRS pour dégager des papys ? » Les ex-travailleurs migrants d’un vieux meublé parisien déserté par sa gérante sont à nouveau menacés d’expulsion, en pleine trêve hivernale. a lire sur Libération De nouveau, la quarantaine de « chibanis » du 73, rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris (lire Libération du 29 août) ont été prévenus de leur expulsion à la dernière minute. http://www.liberation.fr/societe/2015/01/02/pourquoi-deployer-des-crs-pour-degager-des-papys_1173136

     

  • 5 janvier

     

    Hollande veut assouplir les règles de licenciement

    "Les employeurs ont peur de ne pas pouvoir licencier" , a déclaré françois Hollande sur france Inter, le 5 janvier. François Hollande s’est prononcé, lundi 5 janvier, en faveur d’un assouplissement des règles de licenciement. Le président propose donc de faciliter l’opération : Il ne s’agit pas de leur permettre de licencier dans n’importe quelles conditions, mais quand ça ne va pas, quand il y a une difficulté économique, il faut que les règles soient assouplies."

     

  • Décembre 2014

     

    Cinq SDF retrouvés mort en quelques jours

    Malgré le renforcement des capacités d’accueil, les plus démunis payent de leur vie la vague de froid qui sévit. Ce week-end, trois sans domicile fixe sont décédés d’hypothermie à Paris, Douai et dans les Alpes-Maritimes. L’un d’eux avait 29 ans. Ce mardi matin, deux hommes "ont été retrouvés carbonisés" dans un squat alors qu’ils tentaient de faire un feu. Libération

     

  • Décembre 2014

     

    Des grillages anti-SDF sur les bancs publics

    La ville d’Angoulême s’est dotée de grillages pour entourer certains bancs publics mercredi. Selon Libération, la municipalité UMP a mis en place ce dispositif pour dissuader les sans domicile fixe alcoolisés de s’y installer. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les grillages ont été retirés mais par "mesure de sécurité" selon la mairie et seront réinstallés dès que possible.

     

  • Décembre 2014

     

    Nouveau drame aux Etats-Unis : un jeune afro-américain tué par la police

    Dans la nuit du 23 au 24 décembre, un jeune homme noir a été abattu par la police à Berkeley, près de Ferguson aux Etats-Unis. Antonio Martin, 18 ans était en compagnie de sa petite-amie et d’un ami durant les faits. A la suite d’un cambriolage et de leur ressemblance avec les auteurs, selon l’ami témoin, ils ont été interceptés par la police et priés de s’allonger au sol. Antonio Martin, qui a refusé à deux reprises, a reçu les tirs de la police. Cette dernière assure avoir agi en état de légitime défense. Vidéo à l’appui Francetv Info

     

Articles récents

Articles au hasard