Articles

Accueil > Actualités > « Raoul Kanazi » en chemin vers le Niger

 

« Raoul Kanazi » en chemin vers le Niger

21 octobre 2009

Le départ est imminent. L’association « Raoul Kanazi » apporte les ultimes rouages à la construction de sa nouvelle mission humanitaire semestrielle. Cette année, ils seront quinze à rejoindre le Niger, en particulier l’île de Kanazi et Dolbel. Le volet médical revêt une fois encore une place importante dans ce voyage. Lundi prochain, le staff « Raoul Kanazi » s’en ira avec l’équipe nationale nigérienne, arrivée hier dont les athlètes participent dimanche au semi marathon international Marseille-Cassis.


 

L’effervescence est palpable, les bénévoles s’activent ces dernières semaines. Le président, le colonel Raoul Viger, assisté de Josiane Fallecker et son équipe peaufinent les derniers éléments de ce voyage du 26 octobre au 7 novembre. Depuis sa naissance en 1994, l’association enchaîne des missions régulières à raison de deux par an. Avec le temps, la logistique est devenue très efficace et l’organisation du séjour est optimum. En effet, le programme est des plus chargés sur place.
L’aspect sanitaire est l’orientation clé de « Raoul Kanazi ». Quatre médecins s’en iront au Niger : Henri Connes, Philippe Minodier, Danielle Sroussi et Emilie Caietta. A leurs côtés, on retrouvera Jacques et Annie Gauzy, infirmiers et Sylvie Viltard, aide sapeur-pompier. En toile de fond, il s’agit de pérenniser l’action dans les dispensaires de Kanazi et de Dolbel –les deux principales destinations- en les alimentant en médicaments et en effectuant le suivi médical. Dans la continuité, la formation des infirmiers est poursuivie sur les questions de posologies, de la gestion des pharmacies notamment.

JPEG - 26.9 ko
Lors d’un précédent départ des membres de l’association

Création d’un réseau de médecins de brousse

D’envergure nationale, le projet d’un réseau de médecins de brousse se profile plus officiellement avec la tenue d’une conférence à la Faculté de médecine de la capitale Niamey à destination d’étudiants en dernière année. L’association veut les inciter à devenir médecins de brousse en mettant en œuvre un dispositif attractif. Alors que les statistiques font état d’un médecin pour 30 à 40 000 habitants, dans les zones rurales, le problème se révèle plus crucial, « il n’y a pas de médecins de brousse » souligne le président Viger. L’idée est de motiver ces élèves à suivre une formation à Bamako au Mali. Ce pays compte déjà dans ses rangs des médecins de brousse et son expérience pourra par conséquent profiter au Niger. Concrètement, durant un mois, un médecin de brousse malien sera en doublure avec le jeune praticien nigérien. A l’issue de cette période de transition, il sera hébergé par le village d’accueil, obtiendra un équipement de base médical et une petite moto lui sera attribuée pour faciliter ses déplacements. Un accord avec le gouvernement nigérien permettra d’assurer une bonne gestion de la démarche et entre autres, de mieux rémunérer le volontaire qu’un médecin de ville actuel. On espère atteindre un objectif d’ici dix ans de 50 à 100 médecins de brousse.
Avec le Samu local, une convention sera signée pour renforcer le soutien de l’action de l’infirmière de l’île de Kanazi. Ainsi, un major se déplacera deux fois par mois pour un accompagnement renforcé.

JPEG - 41 ko
Des enfants accueillent "Raoul Kanazi"

Des projets dans les secteurs agricole et économique

Autre axe de « Raoul Kanazi » est le domaine agricole. Trois spécialistes de l’ONF (office national des forêts), Rémi Bonardo, Mathieu Benquet, Vincent Pastor seront chargés de donner une formation sur la gestion des sols. Par ailleurs, un projet d’importance pourrait voir le jour. Une étude de faisabilité sera lancée pour la création d’une réserve d’eau dans la région de Dori afin de dompter le capricieux Gorouol, un affluent du fleuve Niger. Ce cours d’eau intermittent a la particularité de n’exister qu’à la saison des pluies –il atteint 150 m de large- pour ensuite disparaître complètement.
Autre programme conséquent est le lancement possible d’un système de micro-crédit. Deux responsables de AGIRabcd (association générale des intervenants retraités Actions de bénévoles pour la coopération et le développement), René Landrin et Charles Malburet participent à la mission pour étudier les prospectives dans le secteur économique. Cette association nationale de seniors volontaires agit sur plusieurs champs d’activité (enseignement, formation professionnelle, santé,…). Leur présence au Niger est donc capitale, un rapport sera transmis auprès de leur instance. Après avis positif de leur commission, des projets de développement économique pourraient être mis en place dans le pays. Une aide d’AGIRabcd qui peut s’avérer précieuse tant dans la conception que dans le financement d’actions en faveur des acteurs de l’activité économique nigérienne.
D’autres initiatives sont en prévision. Les écoles de Dolbel et de Kanazi bénéficieront d’une initiation aux premiers gestes de secours. A Dolbel, l’association via le technicien Pierre-Marie Luciani amène du matériel radiophonique pour la radio locale tels une table de mixage, des micros.

Encourager les associations de femmes

Une mission humanitaire qui s’annonce mouvementée. Les projets ne doivent pas faire oublier le travail de fond existant. Le but du voyage est également pour « Raoul Kanazi » de suivre les actions en place et d’en dresser le bilan. A Dolbel, l’équipe se rendra dans l’école agricole, recensant une quarantaine d’élèves de villages environnants. L’association s’intéressera à la construction du grand marché de la ville d’un coût global de 100 millions de CFA, dont elle a financé le lancement. Ce marché à ciel ouvert « fonctionne bien mais (pour l’instant) est sans structure. On souhaite le mettre à l’abri des intempéries et d’en faire un marché couvert. Le nouveau marché s’appellera Raoul Kanazi » explique le colonel Viger.

JPEG - 36 ko
Les femmes s’activent au village

Les initiatives des associations de femmes font partie aussi des priorités. A Dolbel, on retrouve l’atelier de couture et la savonnerie. A Kanazi, une visite s’impose au magasin d’alimentation générale, rassemblant des produits de base. Sur l’île, trois nouveaux bâtiments seront inaugurés : le magasin de l’association de femmes, la maison du chef du village et le siège local de « Raoul Kanazi ». Sans oublier une pensée d’ordre religieux auprès de ce pays de confession musulmane (95 % de la population). Ainsi, un adhérent musulman de l’association a offert une vingtaine de tapis de prières, qui seront remis à des nigériens de Kanazi et de Dolbel lors d’une cérémonie.
A « Raoul Kanazi », la philosophie reste identique depuis leurs premiers pas vers le Niger. « Faire plaisir en se faisant plaisir. On fait au mieux avec les moyens du bord. Il ne faut pas se prendre pour des apôtres » nous dit, Raoul Viger, réaliste et surtout modeste.

Association « Raoul Kanazi », 34 vallon des Eaux Vives, 13011 Marseille, tél 06 89 85 56 97, mail raoul.viger@club-internet.fr, site www.raoulkanazi.com.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard