Articles

Accueil > Actualités > Régionales : Malgré les sondages, le Modem est confiant et regrette le manque (...)

 

Régionales : Malgré les sondages, le Modem est confiant et regrette le manque de débat

4 mars 2010

Le compte à rebours est lancé, la campagne officielle aussi. Le Modem prend la dernière ligne droite pour le sprint final. Après avoir parcouru les villes de la région, Catherine Levraud, tête de liste du mouvement démocrate et ses colistiers recevaient Marielle de Sarnez , député européenne et vice-présidente du Modem venue soutenir la tête de liste dans une région PACA où le parti mise sur un programme « à la fois écologique et humaniste ». Au cours de la conférence de presse, Christophe Madrolle, vice-président de la communauté urbaine de Marseille et second sur la liste, a notamment regretté le fait que Michel Vauzelle, président sortant (PS) refuse « systématiquement les débats ». Le Parti a également donné ses impressions après avoir vu sur les panneaux électoraux, les affiches du FN.


 

JPEG - 53.6 ko
Photo de André-Paul JACQUES

Pour le Modem PACA, la mise en route officielle de la campagne vient de débuter et ce, même si depuis des semaines entières, la tête de liste accompagnée de ses colistiers arpentent les villes et villages de la région. « La campagne se gagnera dans les derniers jours malgré tous les efforts. Je crois que la surprise viendra de nous » a lancé Christophe Madrolle même si « certains sondages nous mettent bas, [ ...] le discours du mouvement démocrate et en train de prendre corps » a-t-il ajouté. Catherine Levraud, du même avis, ajoute même que le programme du Modem dans la région a apporté sur le devant de la scène des thèmes délaissés par les autres partis politiques, tels que la santé ou les transports, point faible de la région PACA mais aussi le thème de la solidarité entre les générations. « Les personnes âgées ont droit au respect. Je suis contente d’avoir pu faire prendre ça au sérieux. On s’en fout de ne pas avoir un bon sondage, nous avons un bon moral et un bon programme » insiste la tête de liste. Marielle De Sarnez va plus loin et souhaite pousser les citoyens à comparer les listes et les projets. Cette dernière affirme que le projet Modem dans la région est un projet « cohérent et très volontariste et accès sur des priorités telles que l’emploi et l’aide aux petites et moyennes entreprises mais aussi la formation des jeunes dont une partie quitte le système scolaire sans diplôme. C’est du gâchis humain qui fait honte à notre pays » souligne-t-elle. Les démocrates de la région regrettent également la gestion clientéliste et partisane de certains politiques. « Les gens ont besoin d’une liste qui va se soucier de l’intérêt général » et dénoncent au passage le clivage droite/gauche se « lançant la balle chacun leur tour ». Malgré les sondages, Marielle De Sarnez reste confiante et pense même que dans la région, le Modem aura « un résultat à deux chiffres ».

JPEG - 57.6 ko
Photo de André-Paul JACQUES

Christophe Madrolle : « L’attitude de Michel Vauzelle m’agace »

Le vice-président de la communauté urbaine de Marseille et second sur la liste Modem Paca a tenu à pointer du doigt l’attitude du candidat sortant, Michel Vauzelle refusant « systématiquement les débats ». « On doit interroger le président sortant que les sondages donnent gagnant » insiste Christophe Madrolle, « frustré » par le fait que le candidat PS ait annulé 48h avant, un débat. « Aucun projet ne peut être débattu » surenchère-t-il. Cyril Di méo, universitaire et militant écologiste aixois, figurant également sur la liste, pense à son tour qu’il serait intéressant de débattre sur des thèmes sur lesquels la région PACA accuse un retard. Evoquer la question des transports et le bilan TER mais aussi évoquer les problèmes d’électricité qui ont privé 3 millions de foyers l’année passée. « On dirait un pays sous-développé. Catherine Levraud aurait aimé parler de cela » poursuit-t-il, regrettant que le Modem « se fait confisquer le débat ». Christophe Madrolle a également pointé du doigt l’absence des principaux candidats sur la question de la réforme territoriale qui n’est pas abordée et qui « inquiète les citoyens ».

JPEG - 68.1 ko
Photo de André-Paul JACQUES

La liste Europe Ecologie en a également eu pour son grade. Le vice-président de la communauté urbaine de Marseille juge en effet « irresponsable » le choix fait par cette liste de ne plus faire de la LGV une priorité, estimant que le train est un moyen de transport écologique.

Affiche FN : « Ils rendent un mauvais service à la France »

Interrogée sur ce qu’elle pensait des affiches du Front National, Marielle de Sarnez l’a trouvé « scandaleuse ». « Ils sont en permanence à la recherche de boucs-émissaires et ceci, c’est empêché qu’un grand pays puisse se former. Ils rendent un mauvais service à la France ». Quant à Catherine Levraud, elle s’est dite « atterrée ». Le FN « veut interdire une partie des habitants de la région de s’intégrer » a-t-elle souligné.

JPEG - 71.2 ko
Photo de André-Paul JACQUES

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard