Articles

Accueil > Actualités > Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration : Table Ronde consacrée (...)

 

Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration : Table Ronde consacrée aux « luttes politiques de l’immigration » en vidéo

17 janvier 2011 - Dernier ajout 18 janvier 2011

Après les luttes syndicales, les luttes associatives, civiques et militantes, laissons place aux « luttes politiques de l’immigration » qui ont clôturé les deuxièmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration, le 27 novembre dernier au Théâtre du Merlan.

Dans le cadre de notre émission « Citoyenne Thé Opinions » nous publions un résumé vidéo des différentes interventions. Parmi elles, celles d’Almamy Kanouté, conseiller municipal à Frênes, Houria Bouteldja, porte parole du Parti des Indigènes de la République, Omar Slaouti du NPA, Maurad Goual, ancien élu UMP, Akli Mellouli adjoint au maire de Bonneuil-sur-marne (PS), Mouloud Aounit, président du MRAP et de Said Bouamama, sociologue. Le débat ne s’est pas fait attendre entre ceux qui prônent l’autonomie politique et ceux qui préfèrent jouer l’entrisme dans les divers partis politiques. Si les moyens de procéder sont différents, leurs objectifs sont similaires. Puisqu’il s’agit aujourd’hui de lutter contre les discriminations, le racisme, les violences policières notamment mais aussi lutter pour la justice sociale.


 

 

 

Longtemps cantonnées dans le domaine associatif, les populations issues de l’immigration choisissent de plus en plus d’investir le champ politique, seule alternative à l’aboutissement des revendications, seule façon d’agir et de porter la parole des populations stigmatisées.

Almamy Kanouté fait partie de ceux qui ont choisi de se lancer en politique après avoir longtemps investi le domaine associatif. Issu de la banlieue, il fait ses armes sur le terrain. Aux dernières élections municipales de 2008, il choisit de présenter une liste citoyenne de terrain : « Emergences », regroupant des personnes issues des quartiers populaires dont il souhaite faire entendre la voix et les revendications. La surprise est de taille. La liste « Emergences » obtient 11,11% des voix aux élections municipales. Almamy Kanouté est aujourd’hui conseiller municipal à Fresnes. Aux dernières élections régionales, la liste « Émergences » n’a pas rencontré le succès espéré.

« Exister, c’est exister politiquement » disait Abdelmalek Sayad. C’est au mot que le Parti des Indigènes de la République dont la porte parole n’est autre qu’Houria Bouteldja, souhaite appliquer les propos du sociologue Abdelmalelk Sayad. Ne se reconnaissant pas dans les partis politiques existants, en qui ils n’ont « pas confiance », les Indigènes de la République ont choisi de « faire de la politique dans le sens noble du terme et de manière autonome ». L’objectif ? Dénoncer le traitement néo-colonial dont sont victimes les populations issues de l’immigration et lutter contre les discriminations et le racisme. « Ma première expérience du racisme c’était lorsque j’avais 6 ans. Une institutrice a dit : « Houria ce n’est pas parce qu’elle est bien habillée qu’elle est propre ». On a été discriminé dés le plus jeune âge. Ça explique nos parcours » explique la porte parole du PIR qui a également tenu à remercier les anciens qui ont lutté et qui font aujourd’hui que « nous sommes les héritiers de ces luttes ».

Pour Mouloud Aounit, président du MRAP, « il faut investir les lieux de pouvoir » et favoriser l’entrisme dans les partis politiques. Akli Mellouli, adjoint au maire de Bonneuil-sur-Marne (en région parisienne) assume sa place au Parti Socialiste. « Moi, j’assume là où je suis. Quand je vais à la bataille, j’essaie de faire changer les choses. Si je n’y arrive pas je suis responsable. J’assume ma responsabilité, mais je ne dis pas que j’ai raison » explique-t-il avant d’évoquer son combat politique au sein de l’Espace Franco-Algérien où il a notamment dénoncé la loi du 23 février sur le rôle positif de la colonisation et souligner sa participation aux manifestations en soutien au peuple palestinien contre l’avis du PS.

Pour un membre de l’assistance, « il y a des politiques qui ne peuvent être que combattues. Ce n’est pas possible de s’acoquiner avec des sionistes [...] qui rédigent des lois racistes et qui agissent contre nous actuellement. » Houria Bouteldja va jusqu’à pointer du doigt le Parti Socialiste qui selon elle, est le principal chef d’orchestre du détournement des luttes de l’immigration. A son tour, Mouloud Aounit affirme que l’association « SOS Racisme » a fait de terribles dégâts dans la transmission de la mémoire de ces luttes ».

Malgré tout, Omar Slaouti du NPA reste convaincu que « les quartiers populaires ne sont pas des déserts politiques. [...] On a une conscience politique » confie-t-il. Une conscience politique nécessaire pour lutter contre « l’Etat raciste et xénophobe dans lequel nous sommes et qui exclu une partie de la population ». Ce dernier dénonce en effet l’éthnicisation de la question sociale qui occulte la question de la répartition des richesses.

C’est pour dénoncer ce racisme et les propos islamophobes que Mourad Goual a choisi de quitter l’UMP. Même s’il reste persuadé que « la pensée unique n’a jamais amené des solutions de paix et d’émancipation ».

Une question demeure. « Comment faire émerger nos intérêts et revendications de manière politique ? » On a vu deux positions. Certains souhaitent faire émerger une force politique autonome. D’autres considèrent qu’il faut multiplier les porteurs de valises à l’intérieur d’un certain nombre de partis. Mais est-ce que cela peut concerner les partis qui crachent sur l’immigration ? [...] Est-ce qu’on va faire semblant de jouer l’entrisme dans n’importe lequel parti ? interroge Saïd Bouamama qui appelle la foule à relever la tête et à lever le poing pour transformer les rapports de force et éviter l’instrumentalisation politique de l’immigration.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

  • 14 septembre

     

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité Vaste article du New York Times sur l’état des piscines à Marseille... https://www.nytimes.com/2017/09/14/world/europe/marseille-piscines-publiques-inegalite.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur

     

  • 11 septembre

     

    Manifestation contre ordonnance travail le 12 sept Vieux Port

    Rassemblement est prévu au vieux port à 10h30, à l’appel Front social 13. Front Social est composé de syndicats (CGT, Sud, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, la CNT..) et d’associations. "Le programme d’Emmanuel Macron consiste à mettre en œuvre la politique qui a été imposée à la Grèce, à l’Espagne, au Portugal... Pour la France son projet est de faire baisser les salaires , faciliter les licenciements , supprimer le CDI , réduire au maximum les droits des salariés ,baisser les retraites , baisser fortement les aides sociales , les indemnités chômage, supprimer un maximum de dépenses publiques dans : l’éducation , la santé , les services sociaux ... pour faire en sorte que le travail en France soit moins (...)

     

  • 11 septembre

     

    Préavis de grève lycée Saint Charles Marseille

    Les enseignants du lycée Saint-Charles de Marseille ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 11 septembre. Ils sont remontés contre une série de dysfonctionnements au sein de l’établissement parmi lesquels des problèmes d’emploi du temps et des règles de sécurité trop strictes.

     

  • 11 septembre

     

    Ouragan Irma : Air France accusée de gonfler ses prix pour quitter Saint-Martin et Saint-Barthélemy

    Une pétition signée par plus de 40 000 personnes dénonce les prix des billets d’avion d’Air France pour quitter l’île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute ces accusations et explique à France info avoir mis en place un tarif spécial rapartiement.. http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-air-france-accusee-de-gonfler-ses-prix-pour-quitter-saint-martin-et-saint-barthelemy_2365898.html#xtor=CS1-746

     

  • 11 septembre

     

    Prestations sociales : bavures en chaîne dans la chasse aux fraudeurs

    Alors que le gouvernement prépare une loi sur « le droit à l’erreur pour les entreprises », le défenseur des droits Jacques Toubon réclame la même disposition pour les particuliers. Il l’écrit dans un rapport glaçant sur les abus de la lutte contre « la fraude aux prestations sociales », qui laisse entrevoir une chasse arbitraire à l’usager. Le rapport précise que la lutte contre la fraude aux prestations sociales – qui se distingue de la fraude aux cotisations sociales des entreprises (non traitée dans ce rapport) – s’est considérablement développée depuis la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’assurance-maladie. : Le journal Le Monde le précise : « Selon la Délégation à la lutte contre la fraude, la (...)

     

  • 8 septembre

     

    Pôle emploi, est aussi en difficulté avec la baisse des Contrats aidés

    Le serpent qui se mord la queue... Selon FO-Pôle emploi, 2 000 contrats aidés seraient supprimés au sein même de l’opérateur public. Le syndicat réclame une pérennisation de leurs emplois.

     

  • 6 septembre

     

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier La ministre a tranché. Le périmètre classé de l’ancienne carrière grecque découverte à Marseille sur le site de la Corderie ne sera pas modifié par la loi, a annoncé, le 04/09 par communiqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen, alors que plusieurs élus et riverains lui demandaient de...

     

  • 6 septembre

     

    La campagne d’Emmaüs pour dénoncer le drame vécu par les migrants

    Un clip et une traversée à la nage pour interpeller sur le sort des migrants morts en Méditerranée Emmaüs lance une campagne pour dénoncer le drame vécu par les migrants. Outre un clip, une traversée du détroit de Gibraltar est organisée en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée .Emmaüs a lancé jeudi 31 août une pétition et un nouveau clip intitulé "Article 13 : pour que sur terre aucun être ne soit illégal". Une référence explicite à un article de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui garantit la liberté de circulation pour toutes et tous. Ce droit est refusé aux migrants qui tentent de venir en Europe, selon l’association fondé par l’Abbé Pierre (...)

     

Articles récents

Articles au hasard