Articles

Accueil > Actualités > Soirée de solidarité pour les Rroms, la population répond présente

 

Soirée de solidarité pour les Rroms, la population répond présente

2 mars 2012

En l’honneur des familles Rroms préoccupées chaque jour par une situation drastique qui leur est imposée, des élans de solidarité et de reconnaissance s’organisent pour tenter d’apporter dans leur quotidien un peu d’aménité. Pour l’occasion, c’est aux côtés de la Fondation Abbé Pierre, de l’Ampil et Med’in Marseille avec le soutien de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, que s’est déroulée la « Soirée de solidarité avec les Rroms » au théâtre Toursky. Un moment riche en événements articulé notamment par une exposition du photographe humaniste Kamar Idir, un film-documentaire en pleine immersion dans le quotidien des Rroms et une création de danse et de musique avec la Compagnie Mémoires Vives.


 

Associatifs, militants, simples habitants ou élus, se sont retrouvés mercredi soir au théâtre Toursky pour honorer la soirée de solidarité pour les Rroms et, par leur présence, témoigner de leur soutien. Au-delà du simple mouvement de fraternité, ce rassemblement a eu une visée pédagogique, celle de la connaissance et de l’empathie. L’exposition « Les Gitans à Marseille », du photographe Kamar Idir présente un intérêt documentaire autant qu’artistique. Elle met son public face à une réalité, celle de l’exclusion et de la précarité de personnes qui ne sont que des Hommes. Mais ces clichés tendent plus vers une invitation à la découverte d’un mode de vie, loin du misérabilisme. La profondeur du noir et blanc et la force de la lumière invitent le regard à faire connaissance, se rapprocher et parfois même s’immiscer au sein d’une population, trop longtemps écartée, ici même, le camp de gitans Ruisseau Mirabeau à Marseille.

JPEG - 64 ko
L’exposition « Les Gitans à Marseille »

Si les actions du quotidien laissent sous-entendre un mépris pour la population Rroms, le manque de chaises pour la diffusion du film-documentaire « Les Rroms, comme les autres, des Hommes », a prouvé que les consciences s’éveillaient et que la cause n’était pas perdue. Fin 2010, Med’in Marseille a suivi, pendant plusieurs mois, trois des dix familles Rroms à qui, après maintes montagnes déplacées par le tissu associatif, une main avait été tendue. Le délégué du préfet de l’époque, Christophe Reynaud, avait proposé un projet d’insertion sociale pour dix familles, confié à l’Association méditerranéenne d’insertion par le logement (AMPIL), qui avaient été logées dans le diffus et à qui avaient été délivrés des titres de séjour provisoire. Ce film, produit par l’AMPIL et la Fondation Abbé Pierre, a pour vocation, de « montrer que des familles qui sortent d’un squat pour aller dans un logement durable, c’est possible » a précisé Kader Atia de l’AMPIL. Seulement, comme l’a rappelé à juste titre Fathi Bouaroua, « le travail qui avait été engagé avec ces familles, c’était avant le discours de Grenoble et donc, (après cette allocution) tout ce qui avait été fait a été détruit. Avant ce discours, la volonté de la préfecture était à l’insertion et avait donné des moyens pour ces personnes. Ensuite, la situation a complètement basculé ». Une situation durant cette dernière année, qui n’a été que le miroir d’une politique discriminatoire menée par le gouvernement sortant.

JPEG - 37.1 ko
Kader Atia (Ampil) et Fathi Bouaroua (Fondation Abbé Pierre)

Chaque intervenant, de la Mission Roms de l’Ampil à la Fondation Abbé Pierre ont exposé leur combat journalier. Un combat pour la Mission Roms qui débute par l’accompagnement de ces familles pour qu’elles soient reçues dignement et qu’elles aient un accès au droit, et qui passe par ce projet habitat et la permanence. Après une rétrospective de cette dernière année où plus d’expulsions ont été intentées que de solutions, Patrick Mennucci maire du premier secteur de Marseille, a rappelé que « la seule solution pour cette affaire » était toujours et encore « la tenue de cette table-ronde », tant attendue et espérée. Une première idée avait été avancée, celle « de se mettre sur une système de répartition (des familles Rroms) dans la ville, où chaque secteur aurait la responsabilité de prendre en charge un certain nombre de familles permettant, de ce fait, une intégration plus rapide, telle qu’elle a été prouvée dans le film ». Le Conseil municipal a rejeté l’idée. Difficile de prendre des décisions, notamment en période électorale, lorsque l’on sait, comme le précise le candidat PS aux législatives, que « 70 à 80% des Français ne veulent pas de Rroms […] et qu’en tant qu’élus, nous sommes soumis à de très fortes pressions de la population ». Faut-il préciser aux 80% que ces populations Rroms sont eux aussi depuis 2007, des citoyens européens ? Jean-Marc Coppola du Front de gauche, suit régulièrement les actions menées envers la population Rrom. Après plusieurs rassemblements dont le dernier en date, en Préfecture, la délégation avait rappelé au préfet son engagement « pour commencer l’intégration d’une cinquantaine de familles, c’est à dire que l’Etat s’engageait à travailler sur la question de l’emploi, du logement, de l’éducation, de la santé. On va relancer cette démarche dès demain ». A bon escient, le candidat aux législatives a rappelé « que les droits de l’homme sont universels et qu’ils doivent être respectés ».

JPEG - 90.5 ko
Patrick Mennucci et Jean-Marc Coppola

Pour l’occasion, le Secours Catholique de Toulon a fait le déplacement avec huit personnes. Ionut Stan, médiateur et animateur en région PACA de l’association, a exposé une situation sur place beaucoup moins discriminatoire avec des projets qui ont été mis en place dès 2004 : « on a eu un projet pilote avec six familles qui visait à les accompagner socialement, à mettre en place une insertion professionnelle par l’instauration de projets économiques, et visant à améliorer l’habitat. On s’est mis en contact avec l’association Caritas blaj (en Roumanie) qui nous a permis d’accompagner et de garder le lien avec les familles en Roumanie et en France. Aujourd’hui, trois familles sont reparties en Roumanie : elles ont une maison et une mini ferme agricole ». Étrangement, la situation à 64 km de la Cité Phocéenne est à l’opposé de la persécution vécue ici.

JPEG - 65.3 ko
« Samudaripen : le génocide des Tziganes », création de 2010. Direction artistique et mise en scène de Yan Gilg, direction artistique de Mickaël Stöll

Le spectacle « Samudaripen : le génocide des Tziganes » mêlant danse hip-hop, slam et jazz manouche, a dévoilé de sombres pages de l’histoire. Cette création de la compagnie Mémoires Vives met en scène cinq danseurs, trois musiciens et un slameur qui retracent l’internement, la déportation et l’extermination des Tziganes internés par Vichy, durant la seconde guerre mondiale. Entre la bande sonore et les effets de lumières, le public a ouvert les yeux sur un spectacle abouti et maîtrisé, véritable clou de la soirée.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard