Articles

Accueil > Agenda > Un Espace pour les Franco-Algériens du sud de la France

 

Un Espace pour les Franco-Algériens du sud de la France

16 décembre 2008 - Dernier ajout 19 décembre 2008

Deux cents personnes sont attendues ce soir à l’Alhambra (XVe), pour des débats et un dîner devant inaugurer l’Espace franco-algérien de PACA-Méditerranée. Créé à l’initiative d’Hakim Allik, sur le modèle de celui qui existe au niveau national, ce réseau d’influence naissant vise à « mettre en synergie les compétences », afin de rendre plus visible et mieux audible la voix des Algériens et Français d’origine algérienne installés dans le sud.


 

Parmi les invités, il y aura le consul général d’Algérie à Marseille, des élus marseillais et députés algériens, des entrepreneurs, des chercheurs, des représentants associatifs,... Deux cents personnes en tout, réunies ce soir dans les salons de l’Alhambra, dans le quartier de l’Estaque, venues assister à la naissance de l’Espace franco-algérien PACA-Méditerranée.
Créé à l’instigation d’Hakim Allik, ce lieu informel de rencontres, d’échanges, de réflexion et d’action s’appuie sur le modèle de son grand frère, lancé officiellement depuis Paris fin 2007. Les fondateurs de l’Espace des Algériens et Franco-Algériens de France, Chafia Mentalecheta et Akli Mellouli, interviendront d’ailleurs pour présenter la dynamique qu’ils escomptent créer au niveau national.

A l’issue des débats et de la projection d’un film retraçant l’itinéraire de l’immigration Algérienne dans notre ville, chacun devrait souscrire à une « Déclaration de Marseille », dans laquelle sont explicités le but et les moyens que se donne l’Espace sur le plan local.

« Pleine citoyenneté et solidarité »

Même s’il n’est pas question de se complaire dans une situation qui serait défavorable à la « communauté » franco-algérienne, il s’agit bien de réaffirmer la volonté de participer « pleinement en tant que citoyens, à la vie sociale, économique, politique, culturelle et intellectuelle en France ». Et puisque le « réseautage » semble parfois être le seul moyen de se faire une place dans le monde du travail pour une jeunesse en proie aux discriminations à l’emploi, l’Espace se conçoit comme « un outil de valorisation des ressources, des compétences et des initiatives collectives ou individuelles ».

Sans désir d’ingérence dans les affaires politiques algériennes, quoique restant vigilants sur « l’évolution de la paix » [1] dans le pays de leurs racines, les membres de l’Espace franco-algérien PACA souhaitent établir des passerelles entre France et Algérie et ainsi « contribuer activement à la refondation des relations de solidarité et de coopération entre nos deux pays, France et Algérie, dans le cadre de la construction d’une Méditerranée fraternelle, prospère et respectueuse des diversités culturelles des peuples ».

Et pour couper court à toute velléité récupératrice, il est stipulé que « réunis autour de valeurs et des principes républicains de respect, de tolérance, de dialogue, d’ouverture, nous affirmons notre totale liberté et indépendance vis-à-vis de toute obédience idéologique, partisane, politique, ethnique ou religieuse ». C’est dit !

 



Ecrire un commentaire

 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 26 novembre

     

    Françafrique, la famille recomposée

    La librairie Transit, en collaboration avec l’association Survie Marseille, organise la présentation du livre Françafrique, la famille recomposée en présence d’un des auteurs. "L’expression « Françafrique » est popularisée par l’association Survie dès les années 1990 sous la plume de François ­Xavier Verschave pour dénoncer les pratiques néocoloniales de l’État français. Alors que le terme, parfois vidé de son sens, s’est imposé dans le débat public, comment la Françafrique s’est­-elle recomposée ces dernières années, notamment sous une présidence socialiste qui clame sa disparition ? Une politique prétendument « normalisée » vis à vis de l’Afrique est-­elle compatible avec le soutien toujours apporté par l’exécutif (...)

     

  • 26 novembre

     

    Quinzaine pour la convergence des initiatives du territoire

    L’association La Plateforme et ses partenaires, l’Equitable Café, Fokus 21, La Cité/Espace de récits communs, Dar Lamifa organisent une quinzaine consacrée à la convergence des forces vives du territoire. Autour de rencontres et d’échanges, l’enjeu est de " préserver ce qui nous définissons comme essentiel pour bien vivre ensemble ". "La tendance vers une gestion privatisée de zones autrefois considérées d’ « intérêt général » interroge sur l’urgence des collectifs citoyens à s’organiser, mutualiser, construire des stratégies communes d’appropriation et de gestion de ces zones d’intérêts communs qui recouvrent aussi bien les ressources et espaces naturels, que les espaces publics, l’éducation, la culture, la (...)

     

  • 21 novembre

     

    "Parents d’élèves entre relégation, lutte et dignité" le 21 novembre à 18h30

    Première projection-rencontre-débat autour du film documentaire d’Éric Pinoy et Soraya Guendouz-Arab, "Parents d’élèves entre relégation, lutte et dignité" "Égalité, ségrégation, ghetto, stigmatisation, parentalité, éducation prioritaire... Partagés entre l’auto-censure et l’ouverture du champ des possibles, des parents d’élèves des quartiers Nord de Marseille prennent la parole et nous confient leurs espoirs, craintes, désillusions et attentes vis à vis de l’école de la république." La projection sera suivie d’une discussion avec les protagonistes du film (auteurs, parents, partenaires). Cette soirée est la première présentation publique du second volet documentaire d’ACT après Le chant des possibles. Vivre (...)

     

  • 21 novembre

     

    "Les aventures de Slim" avec Lamine Diagne & Wim Welker le 21 novembre

    Slim est musicien, il vit à Marseille. Sa vie est une histoire, un quotidien vallonné d’anecdotes à peine croyables. Slim est un personnage, celui du conteur franco-sénégalais Lamine Diagne (Cie de L’Enelle). Puisant dans ses propres péripéties, ses songes, sa musique, Lamine déjoue les frontières entre réalité et fiction, conte traditionnel et récit de vie contemporain. Au fil de ses paroles, accompagnées par le guitariste et improvisateur Wim Welker, se dessine une ambiance drôle ou inquiétante, onirique ou ordinaire. Entre les rencontres, le voisinage, les collègues, les soirées entre amis, le travail à la FNAC et les matins difficiles, les mots et les sons surgissent et s’entremêlent pour donner corps (...)

     

  • 18 novembre

     

    L’Oranais sur écrans dès le 20 novembre à l’Alhambra

    Le dernier film de Lyes Salem, L’Oranais, est en sortie nationale du 19 novembre au 9 décembre. Il sera présenté à Marseille, le 20 novembre, en présence du réalisateur. "Durant les premières années euphoriques qui suivent l’indépendance, deux amis, Djaffar et Hamid, sont promis à un bel avenir dans une Algérie libre, jusqu’au jour où la trahison les sépare". Film de Lyes Salem. France-Algérie. 2014. 2h08 Avec Lyes Salem, Khaled Benaissa, Djemel Barek Possibilité de restauration sur place à partir de 19h. Inscrivez-vous 48h à l’avance : cinema.alhambra13@orange.fr D’autres dates sont à l’affiche, à l’Alhambra : le 22 Novembre 2014 à 16h30 pour un ciné-couscous avec Les Mains Unies le 29 novembre à (...)

     

  • 17 novembre

     

    Appel aux entreprises pour le Forum stage- collégiens et entreprises- 21 nov, proposé par Cap au Nord entreprendre

    Forum Stage 100 et 1 Voyages en Entreprises - Vendredi 21 novembre de 9h à 12h 100 et 1 Voyages en Entreprises est une opération réalisée par Cap Au Nord Entreprendre en collaboration avec le CLEE (Comité Local Ecole-Entreprise) et FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) et a pour but de faciliter la recherche de stage DVP (Découverte de la Voie Professionnelle) obligatoire en 3ème. Collège Henri Barnier - 269 Boulevard Henri Barnier -13016 Accueillez les collégiens du territoire dans vos entreprises dans le cadre des stages de 3ème DVP (Découverte de la Voie Professionnelle). Comme en 2013, mobilisons-nous et jouons le jeu pour : • Recréer du lien entre le monde économique et les (...)

     

  • 17 novembre

     

    Expo Galerie Polysémie : African Outsiders, jusqu’au 20 nov

    Exposition dédiée à l’art contemporain africain avec une sélection d’artistes venant d’univers différents. Des oeuvres fortement marquées par la pluralité de ce continent. A découvrir Yinka ADEYEMI, Frédéric BOUABRE, Ange KUMBI , Franck LUNDANGI et Dominique ZINKPE. Galerie Polysémie 12 rue de la Cathédrale 13002 Marseille Tel : 04.91.19.80.52 Nouveaux horaires : du mardi au samedi : 10h30-13h/14h-18h30 www.polysemie.com - www.polysemieactuel.com -

     

  • 17 novembre

     

    Soirée informative sur le sort des enfants palestiniens vivant sous l’occupation au Toursky. 20 nov

    Soirée informative sur le sort des enfants palestiniens vivant sous l’occupation, en particulier des enfants prisonniers de 18 h à 21 h Projection • Film sur le village de Nabi Saleh résistant contre la spoliation de ses terres. Conférences • Sahar Francis, directrice de Addameer (association palestinienne et israëlienne pour la justice et le soutien des prisonniers palestiniens) sur les enfants prisonniers et Zineb Tamène (avocate au barreau de Marseille) sur la convention internationale des Droits de l’Enfant. Musique • Intermèdes musicaux et poétiques par Catherine Lecoq et le trio À cordes et cœur 2014 : Année internationale de soutien au peuple palestinien 20 novembre 2014 : Journée (...)

     

  • 13 novembre

     

    Rroms : ne plus détourner le regard

    Dans le cadre des assemblées générales hebdomadaires Les Vendredis de Ballon Rouge, un atelier de réflexion autour de la thématique des Rroms : ne plus détourner le regard est organisé vendredi 14 novembre."En France survivent dans l’extrême pauvreté environ 20 000 roms. Pourquoi dans un pays, aux 36 000 communes, si peu de solutions respectant la dignité humaine sont mises en pratique ?"Le débat est animé par Didier Bonnel du Collectif Roms de Gardanne, où la municipalité a montré la volonté d’accueillir 13 familles Rroms.Vendredi 14 novembre à 20h, salle des sociétés, rue du Jeu de Ballon, 13400 (...)

     

  • 13 novembre

     

    Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés

    Le dernier film documentaire de Rachid Oujdi, " Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés" est à l’affiche, vendredi 14 novembre au cinéma Les Variétés. Un coup de coeur Med’in Marseille !" Ils s’appellent Abdallah, Ahmou, Mohamed, Ramdane, Salah, Sebti, Tahar. Ils sont venus d’Algérie, entre 1951 et 1971, seuls, pour travailler en France. Ils prévoyaient, un jour, de repartir au Pays. Les années se sont écoulées, ils sont maintenant retraités. Ils sont toujours là. Ils ont migré d’une rive à l’autre de la méditerranée sans mesurer vraiment la rupture que cela allait provoquer. Pas complètement d’ici, plus vraiment de là-bas, après une vie professionnelle décousue, une vie familiale déchirée, ils (...)

     

Articles récents

Articles au hasard