Articles

Accueil > Agenda > Un Espace pour les Franco-Algériens du sud de la France

 

Un Espace pour les Franco-Algériens du sud de la France

16 décembre 2008 - Dernier ajout 19 décembre 2008

Deux cents personnes sont attendues ce soir à l’Alhambra (XVe), pour des débats et un dîner devant inaugurer l’Espace franco-algérien de PACA-Méditerranée. Créé à l’initiative d’Hakim Allik, sur le modèle de celui qui existe au niveau national, ce réseau d’influence naissant vise à « mettre en synergie les compétences », afin de rendre plus visible et mieux audible la voix des Algériens et Français d’origine algérienne installés dans le sud.


 

Parmi les invités, il y aura le consul général d’Algérie à Marseille, des élus marseillais et députés algériens, des entrepreneurs, des chercheurs, des représentants associatifs,... Deux cents personnes en tout, réunies ce soir dans les salons de l’Alhambra, dans le quartier de l’Estaque, venues assister à la naissance de l’Espace franco-algérien PACA-Méditerranée.
Créé à l’instigation d’Hakim Allik, ce lieu informel de rencontres, d’échanges, de réflexion et d’action s’appuie sur le modèle de son grand frère, lancé officiellement depuis Paris fin 2007. Les fondateurs de l’Espace des Algériens et Franco-Algériens de France, Chafia Mentalecheta et Akli Mellouli, interviendront d’ailleurs pour présenter la dynamique qu’ils escomptent créer au niveau national.

A l’issue des débats et de la projection d’un film retraçant l’itinéraire de l’immigration Algérienne dans notre ville, chacun devrait souscrire à une « Déclaration de Marseille », dans laquelle sont explicités le but et les moyens que se donne l’Espace sur le plan local.

« Pleine citoyenneté et solidarité »

Même s’il n’est pas question de se complaire dans une situation qui serait défavorable à la « communauté » franco-algérienne, il s’agit bien de réaffirmer la volonté de participer « pleinement en tant que citoyens, à la vie sociale, économique, politique, culturelle et intellectuelle en France ». Et puisque le « réseautage » semble parfois être le seul moyen de se faire une place dans le monde du travail pour une jeunesse en proie aux discriminations à l’emploi, l’Espace se conçoit comme « un outil de valorisation des ressources, des compétences et des initiatives collectives ou individuelles ».

Sans désir d’ingérence dans les affaires politiques algériennes, quoique restant vigilants sur « l’évolution de la paix » [1] dans le pays de leurs racines, les membres de l’Espace franco-algérien PACA souhaitent établir des passerelles entre France et Algérie et ainsi « contribuer activement à la refondation des relations de solidarité et de coopération entre nos deux pays, France et Algérie, dans le cadre de la construction d’une Méditerranée fraternelle, prospère et respectueuse des diversités culturelles des peuples ».

Et pour couper court à toute velléité récupératrice, il est stipulé que « réunis autour de valeurs et des principes républicains de respect, de tolérance, de dialogue, d’ouverture, nous affirmons notre totale liberté et indépendance vis-à-vis de toute obédience idéologique, partisane, politique, ethnique ou religieuse ». C’est dit !

 



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 31 juillet

     

    le 3 août Commémoration du 40 ème anniversaire du 3 août 1975

    Il y a quarante ans, un mois après la proclamation de l’indépendance de l’archipel des Comores (6 juillet 1975), Ali SOILIHI MTSACHIWA, à la tête du Front National Uni (FNU), renversait le régime dirigé par feu Ahmed ABDALLAH et prenait le pouvoir à Moroni pour impulser une politique audacieuse de développement des Comores. Cette expérience révolutionnaire prenait fin le 13 mai 1978. Aujourd’hui, la majorité du peuple comorien et bien au-delà, reconnaît l’importance de l’œuvre et la lucidité politique de cet homme. Le 03 août 2015, une cérémonie officielle de commémoration va se dérouler à Moroni (Comores). Pour y faire écho, ici à Marseille, la ville où réside la plus importante communauté comorienne (...)

     

  • 27 juillet

     

    Le 31 juillet Super Cumbia y la Liga de la Alegria à l’équitable café

    SUPER CUMBIA naquit dans la planète “Cumbión”, dans le même quartier que le “petit Prince” d’Antoine, à 20 minutes à pied de la côte-nord de la lune, au fin fond d’un univers tropical d’imagination sud-américaine... Dans la ville de Rosario, República Argentina, il apprend à marcher, parler et chanter avec une guitare, l’outil qui lui servira d’engin canalisateur de la musique la plus puissante à laquelle la santé émotionnelle de cesse de se référer, “La CUMBIA”. Info et résa

     

  • 21 juillet

     

    Du 16 au 23 juillet, Le bal du cercle au festival d’Avignon

    Un ring, un podium, une agora, une scène : le cercle décrit par Fatou Cissé est tout cela. En son sein, chaque geste, chaque regard fait sens. Ce cercle est le lieu du Tanebeer, une pratique ancestrale réservée aux femmes dans la société sénégalaise. Autrefois organisé à l’occasion des mariages ou en l’honneur de personnalités importantes, ce bal a lieu dans la rue et dans les arrière-cours des quartiers populaires. Les femmes y rivalisent d’excentricité, se livrant à des danses à forte charge sexuelle entraînées par une formation de percussionnistes – le sabar –, arborant parures, maquillage et vêtements d’exception. Le Tanebeer est un espace de réalisation où les femmes s’affranchissent de leurs obligations (...)

     

  • 15 juillet

     

    Le 22 juillet deux projections d’exception : LE PETIT PRINCE et L’ ALGERIE VUE DU CIEL

    Mercredi 22 juillet deux projections d’exception pour le grand public : LE PETIT PRINCE et L’ ALGERIE VUE DU CIEL, à partir de 19h. Entrée gratuite, Villa Méditerranée, Esplanade du J4. Le Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle (CMCA), Avitem-Villa Méditerranée et Orange vous invitent à venir partager cette belle soirée cinéma à l’intérieur et à l’extérieur de la Villa Méditerranée avec la projection de deux grands films tous publics. Cet événement est organisé en partenariat avec Hope production, France Télévisions, la Ville de Marseille et la Provence. 19h00 - Amphithéâtre de la Villa Méditerranée LE PETIT PRINCE Réalisé par Mark Osborne d’après le chef d’œuvre d’Antoine Saint Exupéry. (...)

     

  • 8 juillet

     

    Belle&toile 2015 Ciné-pique-nique sur le toit-terrasse

    Tous les dimanches à partir de 20h en juillet et 19h en août, projection de films programmés par Shellac / cinéma le Gyptis à la tombée de la nuit pour toutes et tous ! Transats et coussins sont à disposition, vous pouvez amener votre couverture et votre pique-nique. Et pour les étourdis, bar et petite restauration sur place avant la projection ! Cet été, n’ayez pas froid aux yeux et montez tout en haut de la Friche, sur le toit, pour une programmation éclectique, haute en couleur. Le modèle du « Self made (wo)man » fascine le 7ème art, en quête de destins atypiques propre à hypnotiser les foules, servir de modèle ou de repoussoir ! Car la fiction est prompte à dénoncer le délit d’Hybris, de démesure (...)

     

  • 5 juillet

     

    Deux pièces emblématiques d’Anne Teresa De Keersmaeker au BNM et au Silo

    Trois soirées au BNM et au Silo pour voir ou revoir deux pièces cultes de son répertoire ******* Verklärte Nacht 2 et 3 juillet- 21h - BNM Vingt ans après sa première version, Anne Teresa De Keersmaeker se concentre sur l’épure tragique du dialogue amoureux qui se noue sur scène entre deux danseurs. « Effrontément romantique » : voilà comment, en 1995, Anne Teresa De Keersmaeker qualifie sa Nuit transfigurée, composée par Schönberg sur un livret du poète allemand Richard Dehmel. La pièce raconte l’histoire d’une femme qui avoue à l’homme dont elle vient de s’éprendre qu’elle porte l’enfant d’un autre, qu’elle n’aime pas. L’homme, après un moment d’hésitation accepte l’enfant comme le sien. Le couple (...)

     

  • 1er juillet

     

    Ce 3 juillet, pour dénoncer les 8 ans de blocus diffusion du film : "Mars pour GAZA"

    Les massacres organisés par l’entité sioniste à Gaza ne pourrait se faire sans la complicité des régimes arabes. L’Égypte a joué un rôle décisif pour rendre possible le lancement le 8 juillet 2014 de l’offensive militaire sioniste. Aujourd’hui, les contre-révolutions dans le monde arabe s’efforcent d’effacer de la question palestinienne en signe d’allégeance aux forces impérialistes. Par sa lutte contre la résistance palestinienne, le général Sissi, s’inscrivant dans la continuité du félon Anouar el-Sadate, est devenu la figure emblématique de cette contre-révolution au service de l entité sioniste. Depuis qu’il a renversé le 3 juillet 2013 Mohamed Morsi, le président démocratiquement élu, et qu’il a inauguré (...)

     

  • 29 juin

     

    du 26 juin au 19 sep Ciné Plein-Air Marseille, 20e édition

    Ciné Plein-Air, ce sont 29 projections dans une dizaine de lieux de Marseille, gratuites et en plein air ! Pour sa 20ème édition, l’événement s’enrichit de nouveaux lieux, mais garde sa ligne de programmation : films de répertoire, films d’auteur, films grand public, séances de rattrapage, films du monde... Les projections commencent à la tombée de la nuit. Pour plus de confort, amenez vos chaises et vos coussins ! Pour plus d’information cliquer ici

     

  • 25 juin

     

    Du 25 au 27 juin Le festival Tamazgha

    Le festival Tamazgha fête ses 10 ans les 25, 26 et 27 juin 2015 à partir de 22h au centre Culturel Mirabeau et au théâtre de La Sucrière. Le festival est produit par Sud Culture, une association créée par des passionnés de musique réunis autour d’un projet de valorisation de patrimoine musical et culturel nord-africain, en particulier Berbères. Entre mémoire des traditions et métissages actuels, le festival se déroule selon un concept d’expression partagée, mêlant professionnels et amateurs, musiciens et mélomanes, petits et grands. Le festival illustre depuis dix années la volonté de l’association de rendre la culture accessible à tous, en offrant une programmation ambitieuse réunissant valeurs (...)

     

  • 22 juin

     

    DU 24 JUIN AU 16 NOV Migrations divines AU MUCEM

    Saluons la belle exposition qui se tiendra au MUCEM du 24 juin au 16 novembre 2015 "Migrations Divines" avec la présentation de plus de 200 oeuvres antiques prêtées en grande partie par une fondation genevoise elle témoigne de l’adoption par les peuples de l’antiquité de divinités venues d’ailleurs ou de la formation de nouvelles formes divines métissées. Elle interroge le dialogue entre les panthéons égyptien, grec et romain, dans leurs pratiques, croyances et représentations du divin. Belle époque ou la légende enchantée les croyances et où les dogmes ne cadenassaient pas les esprits. En visitant cette exposition, j’invite les marseillais et les autres à se souvenir d’une belle étrangère qui devint (...)

     

Articles récents

Articles au hasard