Articles

Accueil > Actualités > Cédric Herrou, condamné à 4 mois de prison avec sursis pour avoir aidé le (...)

 

Cédric Herrou, condamné à 4 mois de prison avec sursis pour avoir aidé le passage de migrants en France.

8 août 2017

La France poursuit sa politique de criminalisation des militants citoyens du droit des Migrants, avec la nouvelle condamnation de Cédric Herrou, le paysan militant de la vallée de Roya, à la frontière italienne. Il écope de 4 mois de prison avec sursis, verdict rendu par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, ce mardi 08 août. Un jugement, perçu comme ouvertement « politique », par l’intéressé et son collectif qui pointent l’absence criante de politique d’Accès aux droits des étrangers dans les Alpes-Maritimes, territoire pourtant sous tension avec la pression migratoire qui afflue en Italie.


 


Cédric Herrou et son avocat Zia Oloumi, le 08 août 2017, Cour d’appel Aix-en-Provence
Cédric Herrou a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende, à payer à la SNCF, ce mardi 08 août. Cette condamnation, fait plus précisément suite à des actions de réquisition d’un local désaffecté de la SCNF pour héberger des exilés et notamment des enfants et des mineurs, dans la vallée de la Roya, passage de migrations, au-dessus de Nice, entre l’Italie et la France. L’absence de réponse institutionnelle cohérente sur le territoire des Alpes-Maritimes, pourtant le plus en tension, eut égard à l’afflux des réfugiés en Italie, a poussé des groupes de citoyens, dont le collectif de la Roya, à agir pour aider des êtres humains en détresse et leur permettre un accès à leurs droits fondamentaux. Mais l’action de ces citoyens engagés contrecarre directement la politique masquée de l’Etat, soucieux d’éviter que des demandes d’asile ne soient déposés, en France, et préférant reconduire les migrants directement en Italie.
« Nous agissons par une défaillance de l’Etat »
Une cinquantaine de personnes étaient venues soutenir Cédric Herrou, le paysan militant, ce mardi 8 août, devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence. A la sortie de l’audience, Cédric Herrou, entouré de membres de son collectif, descendus « des montagnes », pour l’occasion, est encore abasourdi. Car le désormais célèbre, militant-paysan vient d’écoper de quatre mois de prison avec sursis. Interrogé, il se dit « déçu par la justice française », car pour lui, cela ne fait aucun doute, cette décision, est, plus politique qu’autre chose. Et il analyse la portée de cette décision de justice : « En incriminant des actions de citoyens, cette condamnation remet directement en cause les fondamentaux de la République française concernant, notamment, les droits de l’homme ». En clair, L’Etat envoie un message aux citoyens, qui n’ont qu’à bien se tenir, ne pas réagir, et rester bien passifs derrière un semblant de démocratie représentative, « qui ne représente désormais plus grand monde », selon le militant de 38 ans. « Nous agissons par une défaillance de l’Etat », a-t-il déclaré à la presse, à l’annonce du verdict. Et rajoutant devant les témoins médiatiques qu’il ne s’arrêterait pas, qu’il continuerait ses actions, « parce qu’il faut le faire ».
Médiatisation de l’action à double tranchant
La médiatisation du jeune homme, qui ne sait pas trop pourquoi on le condamne, lui plutôt qu’un autre membre de son collectif, a joué en sa défaveur. Un article du New York Times, daté d’octobre 2016 a révélé au grand jour ses activités d’accueil et de passeurs de réfugiés entre la France et l’Italie. Aujourd’hui, il est condamné pour « aide à l’immigration clandestine ». Ce qui, selon lui ne correspond pas vraiment à ce qu’il a fait. Car, il est bien arrêté, à la gare de Cannes, en juin 2016, pour avoir aidé des migrants à passer la frontière entre l’Italie et la France et les accompagner dans leurs démarches pour le droit d’asile vers Nice. Mais, il est alors peu connu des médias, et la justice, le relaxera, après, tout de même une garde à vue de 48 h, un placement sous contrôle judiciaire, arguant l’immunité humanitaire. Et depuis le printemps 2017, un protocole avait été établi avec la préfecture pour qu’il puisse accompagner les migrants qui arrivent chez lui, vers leurs premières démarches d’asile à Nice.
Cette peine du 08 août 2017, semble plutôt concerner l’action du collectif qui a décidé d’ouvrir un squat sur les lieux désaffectés de la SNCF, en octobre 2016 à Saint-Dalmas de Tendre, pour héberger des réfugiés. Ils seront expulsés Manu Militari par 200 gardes mobiles, seulement trois jours après.

Carte de la vallée de la Roya, à la frontière franco-italienne
Sur cette affaire, en première instance le 10 février 2017, Cédric Herrou a été condamné à 3 000 € d’amende par le tribunal correctionnel de Nice pour avoir pris en stop des migrants sur le sol italien. Lors de cette même audience, il est relaxé pour la réquisition du centre d’accueil de la SNCF en octobre 2016 à Saint-Dalmas-de-Tende. Mais, le parquet de Nice a fait appel de cette décision quelques jours plus tard, la trouvant clémente alors qu’il avait requis 8 mois d’emprisonnement à l’encontre de l’agriculteur.
Béance des institutions des Alpes Maritimes sur la question des migrants
En fait l’action de Cédric Hourrou et des militants de la Roya Citoyenne répond à une béance étatique sur la question des migrants, à la frontière franco-italienne.
Et par cette action, le collectif et Cédric Herrou, mettent de sérieux bâtons dans les rouages des autorités préfectorales. Ils révèlent au grand jour, la politique des autorités françaises qui est d’éviter, à tout prix que les migrants, venus d’Italie, ne demandent asile en France, les privant de l’accès aux droits. Comme l’explique son avocat, Zia Oloumi, spécialisé en droits des étrangers. Il n’existe pas de CAO, centre d’accès aux droits dans les Alpes Maritimes. Zia Oloumi, relate l’absence criante de relais associatifs ou institutionnels pour l’accès aux droits des étrangers dans les Alpes Maritimes. Son cabinet est le seul cabinet d’avocats de toutes les Alpes Maritimes à traiter ses sujets.
Faut-il couler les bateaux des migrants pour ne plus les voir sur le sol français ?
Du coup, les autorités françaises préfèrent remettre les demandeurs aux autorités italiennes pour qu’ils formulent leur demande d’asile, hors du sol français. Et le jeu consiste à ce qu’aucun migrant ne s’éloigne du département, pour pouvoir rapidement les renvoyer de l’autre côté des Alpes. Ils les privent ainsi de la possibilité d’asile, pourtant, droit reconnu, entre autres, par l’Union Européenne. Les autorités ont toujours peur du fameux « appel d’air », explique l’avocat qui s’insurge, « il faut arrêter avec cela, on ne sait pas de quoi on parle, sinon, autant couler les bateaux de migrants en pleine mer pour se débarrasser du problème », ironise-t-il.
La Roya, une vallée, terre de migration depuis 2000 ans
Présent également pour soutenir Cédric Herrou, Michel Toesca, autre habitant de la vallée de la Roya et membre du « CRS », Collectif Roya Solidaire, qui réalise actuellement un documentaire sur ces questions rappelle que la vallée de la Roya-Mercantour est « depuis 2000 ans », un lieu de passage de toutes sortes de migrations. Arméniens, antifascistes italiens, juifs fuyant le nazisme, résistants…sont tous passés par là….Mais avec la fermeture des frontières européennes, le passage des « exilés »s’est intensifié depuis deux ans. Pressés à Vintimille, des Erythréens, Soudanais, Guinéens ou autre réfugiés du Darfour, prennent, à pied, la route de la vallée de la Roya, pensant arriver en France. Or la route arrive, en fait, en Italie, à Turin, par la bizarrerie de la géographie…Ainsi les habitants de Roya ont vu déferler ces femmes, hommes, mineurs, enfants. Et ont tenté, pour certains, de leur porter secours.
Double frontière entre La Roya et Nice
Mais avec la fermeture des frontières, la vallée est devenue un goulot d’étranglement. Cédric Herrou explique, en effet qu’une sorte de double frontière a été créée, entre Nice et la vallée de la Roya. Les fameux PPA, Points Passages Autorisés, sont des sortes de Check Points, censés contrôler les terroristes, qui contrôlent en fait, surtout les migrants. Le souhait des citoyens militants de la Roya a été de permettre aux migrants de pouvoir se rendre jusqu’à Nice, aux Points d’accueil d’Accès à l’Asile pour y déposer une demande. Ce qui reste dans un cadre légal, car le collectif tente de redonner aux migrants ou exilés le droit de déposer une demande d’asile en France. Depuis la condamnation du préfet des Alpes-Maritimes en mars 2017, sur plainte de l’avocat du collectif, pour violation du droit d’asile, Cédric Herrou et son association Roya Citoyenne ont légalement pu aider près d’un millier de migrants pour des démarches d’asile à Nice.
Cédric Herrou a accueilli sur son terrain agricole, pas moins de 1500 migrants. Actuellement, 40 personnes vivent sur ses terres. Devenu, malgré lui, un militant criminel, « autant, me mettre directement en prison » a-t-il déclaré aux journalistes aujourd’hui, il se pourvoit en cassation.
Il est, à nouveau interpelé en juillet 2017 avec l’eurodéputé écologiste José Bové, alors qu’il menait plus de 200 migrants, à la gare de Cannes vers la plateforme d’accueil des demandeurs d’asile de Nice. Et, il a été mis en examen, le 26 juillet dernier, par le parquet de Grasse pour « aide à l’entrée et à la circulation d’étrangers en situation irrégulière ».


http://www.courrierinternational.com/article/reportage-la-frontiere-franco-italienne-avec-cedric-herrou?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1502181105#xtor=CS1-9

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard