Articles

Accueil > Euro med > Euroméditerranée > Jean-Louis l’Oranais

 

Jean-Louis l’Oranais

12 septembre 2017

« À l’âge de cinq ans j’ai accompagné ma mère aux arènes du quartier El Kumul à Oran, pour assister à un spectacle de cirque, une lionne a réussi à sortir de sa cage et moi petit en la voyant je me suis dirigé vers elle et je l’ai caressé. Pour l’enfant que j’étais ce n’étais qu’un gros chat, ma mère qui discutait et m’avait laissé seul lors des faits se rendant compte de la situation était venue vite me chercher. »
Oran en arabe « Wahran » veut dire deux lions, qui sont l’emblème de la ville, l’histoire de Jean-Louis Hess est semée de lions qui l’interpellent et qui le font revenir inlassablement vers cette cité qui l’a vu naître.
Il est né en 1953 d’un père strasbourgeois et d’une mère pied-noir algéroise. En 1964, deux après indépendance son papa perd son travail à cause de la fermeture du magasin de meuble dans lequel il travaillait et décide de rentrer à Strasbourg.
Le petit Jean-Louis quitte sa ville natale ensoleillée grouillante de vie et chargée d’odeur, pour un climat plus froid, une ville à l’accent alsacien. Sa nouvelle vie commence...


 

Maintenant il vit et travaille dans la métropole alsacienne comme photographe et enseignant à l’Université de Strasbourg. Il est membre fondateur du Collectif Chambre à Part et de l’association Trafic d’art. Il a participé à de nombreuses expositions et a produit de nombreuses publications : Bibliothèque Nationale de France, Artothèque Strasbourg…

Cet infatigable militant œuvre pour le rapprochement des deux rives et lutte contre les préjugés en faisant connaître l’autre.

Med-in-Marseille l’a rencontré à Oran, il prépare une exposition photos avec d’autres artistes de l’association Chambre à Part pour la dixième édition du Festival Strasbourg-Méditerranée qui aura lieu du 25 novembre au 9 décembre 2017, la suite en vidéo.

JPEG - 95.6 ko
Après l’interview Jean-Louis Hess immortalise le moment avec deux habitants du quartier
JPEG - 74.4 ko
Après l’interview et quelques photos, les deux habitants du quartier nous offrent un thé dans un café à côté, la discussion reprend et beaucoup de souvenir furent échangés
JPEG - 40.9 ko
Pour en savoir plus sur le Festival Strasbourg -Méditerranée suivez le lien vers le site web : http://strasmed.com/festival/

 

 

Autres articles Euro medEuroméditerranée

 

Articles récents

Articles au hasard