Articles

Accueil > S’Coupe de France > Radicalisme juif et musulman dans les médias : Deux poids deux mesures (...)

 

Radicalisme juif et musulman dans les médias : Deux poids deux mesures !

5 juillet 2015

Les médias et maintenant des études nous apprennent avec force de détails qu’une frange de la population française se radicalise sur le plan religieux et c’est bien sur les musulmans bouc-émissaires de tous les malheurs de notre société depuis une quarante d’année. Souvenons-nous d’une affiche de Le Pen : un immigré de plus = un chômeur de plus, c’est confortable et cela peut rapporter gros. Pourtant si on y regarde de plus près, d’autres facteurs de radicalisation existent en France mais cela ne sont pas pointés. Tous les ans de jeunes français vont servir dans une armée d’occupation qui viole depuis 67 ans le droit international et dont certains commettent des meurtres, des assassinats ciblés et des actes de torture, sans que cela ne fasse hurler d’effroi les journalistes de BFM ou de la chaîne ARTE intellectuellement irréprochable...


 

Ils sont les mercenaires d’un pays qui connait une radicalisation religieuse sans précédent, né sous le signe du sionisme franchement socialiste avec ses kibboutz égalitaires il est maintenant sous l’influence d’une droite alliée de partis religieux qui n’ont rien à envier au Hamas ou au Hezbollah : Israël. Ce mercenariat à un habillage légal. Le service des binationaux relève d’une convention entre la France et Israël de 1959. On le dit inscrit dans l’histoire en rappelant que 3500 juifs de 41 pays différents combattirent dés 1948 lors de la création de l’état, c’était le temps du volontariat Mahal, l’acronyme de Mitnadvei Chuts LaAretz. Ce service militaire est aussi un rite purement initiatique pour devenir pleinement citoyen israélien. Des campagnes de recrutement s’effectuent dans les écoles et les synagogues depuis des années, elles vont de pair avec les soirées de soutien à l’armée organisées dans toute la France.

JPEG - 85 ko
L’armée Israélienne ici, recrute en toute impunité des français de confession juive à l’école GAN AMI sous contrat avec l’Académie d’Aix-Marseille.

Nombreux sont les professeurs des écoles confessionnelles en charge de porter la bonne parole. Comment se présentent ces différents programmes de volontariat. Sar’el (en 2012 4011 participants dont 1221 américains et 1086 français, mais attention aucune statistique officielle existe) courte durée, 3 semaines, à partir de 16 ans, travailler bénévolement dans un base de l’armée - Marva, pour les jeunes juifs connaître et expérimenter la vie dans une base militaire, 7 à 8 semaines, entre 18 et 24 ans, connaissance de l’hébreu exigé - Mahal, entre 18 et 23 ans, servir volontaire dans Tsahal, il faut au moins l’un des grand-parents de confession juive, 14 à 18 mois - Mahal Haredi, juif religieux de moins de 24 ans et service dans une unité spéciale d’infanterie de soldats ultra-orthodoxes, 20 mois - Mahal Hesder, juifs non istaéliens de moins de 24 ans, 20 mois dont 6 mois et demi d’études à la Yashiva Hesder (Université Rabbinique de l’armée) puis 14 mois de service dans Tsahal - Plus des programmes vie en kibboutz, études et service militaire pour les immigrants. Cela va de pair avec l’incitation au départ des juifs français pour Israël : "Je fais mon Alya". Il existe depuis 2008 l’association AMI qui a une convention passée avec le Consulat de France à Tel-Aviv et reçois de l’argent de la France pour faciliter l’intégration professionnelle et sociale des français en Israël. Mais en 2012 les israéliens quittant Israël pour une vie meilleure et plus sûre étaient aussi nombreux que les nouveaux immigrants : 16000. Ce sujet pourtant reste mal connu, les autorités françaises ne veulent pas d’enquête approfondie. On parle de 3000 hayalimbodelim de tous les pays du monde dont 500 français engagés annuellement. D’autres sources parlent de 7000 à 8000 franco-israéliens effectuant leur service national dans l’armée israélienne. Mais la majorité d’entre eux sont nés ou vivent en Israël depuis de nombreuses années. Et cela dure officieusement depuis 1948 et officiellement depuis 1959, alors nos 1704 djihadistes français dont 470 sur zone dont une vingtaine viendraient de Lunel petite commune de l’Hérault que les journalistes nous présentent comme La Mecque du recrutement dans l’hexagone que pèsent-ils réellement face à ce que nous venons de décrire. Je vous laisse méditer la chose. Une prochaine fois, nous irons explorer une autre branche de la radicalisation française, l’éclosion des partis et mouvements identitaires français qui s’ancrent dans nos terroirs et participent au fantasme collectif qui nous raconte une France des clochers où la terre ne mentait pas, des clochers mais aussi solide comme un chêne qu’aimaient nos druides. Mais là c’est une autre histoire...

 

 

Autres articles S’Coupe de France

 

Brèves S’Coupe de France

  • Octobre 2014

     

    Mort du PDG de Total en Russie : une contrôleuse aérienne inculpée

    Une première inculpation a été annoncée mercredi à Moscou, neuf jours après la mort accidentelle du PDG de Total, sur l’aéroport de Vnoukovo. Une contrôleuse aérienne stagiaire est poursuivie pour violation des règles de sécurité.Lire l’article >> LeMonde

     

  • Octobre 2014

     

    Sivens : Ségolène sort de son silence !

    Interrogée à la sortie du Conseil des ministres sur le sort réservé au barrage de Sivens après la mort d’un jeune manifestant, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a annoncé qu’elle avait convoqué les « parties prenantes » à une réunion le 4 novembre...Lire l’article >> FranceInfo

     

  • Octobre 2014

     

    Le projet de loi d’Emmanuel Macron contre les "trois maladies" françaises

    Emmanuel Macron a dévoilé, mercredi 15 octobre, les grandes lignes de son projet de loi « pour l’activité et l’égalité des chances économiques »...Lire l’article >> LeMonde

     

  • Octobre 2014

     

    Gilles Gray s’emporte contre les Kurdes à Marseille

    Gilles Gray, le directeur de cabinet du préfet de police de Marseille a conseillé aux Kurdes d’aller combattre les djihadistes de l’Etat islamique, plutôt que "de mettre la merde à Marseille"...Lire l’article >> LeNouvelObservateuur

     

  • Août 2014

     

    Roubaix : il se plaint d’un tapage nocturne et meurt égorgé

    Un homme a été égorgé, dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 août à Roubaix, parce qu’il se plaignait de tapage nocturne..Lire l’article>> www.franceinfo.fr

     

  • Août 2014

     

    Vol de cocaïne à la PJ : Cazeneuve annonce un audit des stups

    Après le vol de 52 kg de cocaïne placés sous scellés au siège de la Police judiciaire de Paris, le ministre de l’Intérieur réclame dans le Parisien un "audit rigoureux et approfondi de la brigade des stupéfiants". Le policier soupçonné du vol est en garde à vue depuis samedi et a été suspendu...Lire l’article>> www.franceinfo.fr

     

  • Juillet 2014

     

    4,3 milliards d’euros de perte pour BNP Paribas

    Après les lourdes sanctions infligées par les Etats-Unis, la BNP Paribas a subi une perte nette de 4,3 milliards d’euros au deuxième trimestre 2014. La banque française continue néanmoins d’afficher une structure financière solide...Lire l’article>> www.lemonde.fr

     

  • Juillet 2014

     

    La dissolution de la LDJ !

    Certains « groupes qui peuvent poser problème » seront dissous « si les conditions de droit sont remplies », a indiqué, jeudi 31 juillet, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, interrogé sur les intentions du ministère concernant la Ligue de défense juive (LDJ), un groupe de jeunes radicaux qui s’étaient livrés à des affrontements notamment avec des manifestants propalestiniens...Lire l’article>> www.franceinfo.fr

     

  • Juillet 2014

     

    « décarboner » la France par Ségolène Royal

    C’était, au départ, un projet de loi sur « la transition énergétique ». Puis c’est devenu une loi « pour un nouveau modèle énergétique français ». C’est finalement une loi de « programmation de la transition énergétique pour la croissance verte » que la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, présentera au conseil des ministres du mercredi 30 juillet, le dernier avant les vacances du gouvernement...Lire l’article>> www.lemonde.fr

     

  • Juillet 2014

     

    Pourquoi la manifestation pro-Gaza du 23 juillet a été autorisée à Paris

    Après avoir interdit deux manifestations en soutien à la population de Gaza, le gouvernement a assoupli sa position. Le Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, composé d’une cinquantaine d’associations, de mouvements politiques et de syndicats bien identifiés comme la CGT, l’Association France Palestine solidarité (AFPS) ou la Ligue des droits de l’homme (LDH), a réussi à convaincre la préfecture de police d’autoriser son défilé prévu mercredi 23 juillet à 18 h 30, au départ de la place Denfert-Rochereau à Paris (14e)...Lire l’article>> (...)

     

Articles récents

Articles au hasard