Articles

Accueil > Actualités > Quand les Grandes Gueules devraient se taire

 

Quand les Grandes Gueules devraient se taire

24 août 2011

Le 11 août, au micro des Grandes Gueules de RMC, une émission, allait réveiller les velléités racialistes de Karim Zéribi, de Claire O’petit, de Gilbert Collard et rompre avec l’image très policée de ces personnalités considérées jusqu’alors comme des chantres de la tolérance et de l’antiracisme. Certes, les victimes expiatoires n’étaient autres que des Roms. Ces Roms qui, selon la conviction de Monsieur Zeribi, élu marseillais récemment encarté à Europe Ecologie Les Verts, n’ont pas la culture du travail, quand bien même ils pourraient accéder à l’emploi : « Si demain les Roms pouvaient travailler, je ne suis pas convaincu que, culturellement parlant, ils se jetteraient sur les offres d’emploi à Pôle Emploi » (sic).


 

JPEG - 55.6 ko

Hormis le caractère discriminatoire de ces propos sans fondements et nauséabonds venant d’un ancien pourfendeur des clichés sur la banlieue, l’émission, a été ponctuée par une myriade de préjugés et de propos de comptoir racistes sur les conditions de vie déplorables des Roms les assimilant à des fainéants, sales, délinquants et agressifs.

Mais dans cet élan raciste, nos intervenants des Grandes gueules ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. Ils ont sciemment versé dans la caricature et se sont lancés dans la comparaison sordide entre certaines communautés. D’un côté les Turcs, travailleurs au noir qui accepteraient l’exploitation malgré eux, et de l’autre les Roms, petits mafieux de la mendicité qui naturellement on fait le choix de la mendicité, selon Karim Zéribi, allant jusqu’à proposer le retour dans leur pays d’origine avec tout de même des attentions plus que nécessaires : « En même temps on peut renvoyer en Roumanie ces populations en les traitant correctement » (sic). Paraphrasant notre ministre de l’Intérieur, Monsieur Claude Guéant, qui a récemment reçu la carte d’honneur du Front National.

Oui ! la stupidité discriminatoire de certains élus, même issus de l’immigration post-coloniale, est parfois sans borne et cette émission venait nous rappeler que des propos racialistes pouvaient structurer le mode de pensée d’hommes et de femmes se qualifiant de gauche mais somme toute proches sur certains points des analyses de Marine Le Pen.

Faudrait-il rappeler à Monsieur Zéribi que pendant la colonisation certains racistes avançaient de tels propos pour disqualifier la culture de toute une population sur les mêmes critères que ceux qu’il a avancés, et que certaines expressions devenues usuelles, telles que « travail d’arabe » ou parler le « petit nègre », traduisent malheureusement encore ce mépris fondé sur des visions discriminantes et racialistes.

Il n’y a pas de culture du chômage ou de la glandouille qui serait affiliée à une population fusse-t-elle noire arabe ou rom.

Je suis outré par ce genre d’analyses dont Eric Zemmour conservait jalousement les secrets. Vous pourrez maintenant les partager à deux.

Quant à notre élu modem de Saint-Denis, Madame O’petit, le constat était aussi sans appel : « Il y a certainement chez eux une culture qui n’est pas la nôtre, les condamnant ainsi à ne jamais rejoindre la communauté nationale, ni à s’intégrer, trop crasseux, trop grossiers, pour nous Français. »

Oui ! La situation à la porte d’Aix était intenable pour les commerçants, pour les habitants du quartier et pour l’ensemble des Marseillais. Cependant, pour trouver des solutions politiques viables il faut sortir des clichés racistes, des constats boiteux qui ne créent que du conflit et de la haine et appeler nos responsables politiques à la responsabilité qui reste en politique un principe fondamental.

Quant à Me Gilbert Collard, nouveau soutien de Marine Le Pen, il devrait apprendre à cultiver son jardin, au lieu de demander aux autres d’ouvrir leurs portes pour accueillir des Roms, peut être aurait-il plus de lucidité dans ces jugements et plus de compassion à l’égard d’une population qui, sans possibilité de travailler, sans aides sociales, sans possibilité de se loger, de vivre décemment, interpelle la conscience de chacun d’entre nous et nous oblige à regarder ensemble le monde que nous léguons à nos enfants.

Le rappel des faits et la réponse de Karim Zéribi sont à lire sur MarsActu

 



Ecrire un commentaire

 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 30 septembre

     

    4e EDITION DES PRIX DE LA CHARTE DE LA DIVERSITE, appel à candidature

    IMS PACA organise pour la quatrième année consécutive les Prix de la Charte de la Diversité avec le soutien du Secrétariat Général de la Charte de la diversité, de la Préfecture de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la DIRECCTE, du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité et des réseaux régionaux d’entreprises. Depuis quatre ans, les Prix de la Charte de la diversité distinguent par différentes catégories les entreprises les plus innovantes et performantes en matière de management de la diversité et de lutte contre les discriminations : * Prix Egalité professionnelle hommes-femmes * Prix de la politique handicap * Prix de la (...)

     

  • 30 septembre

     

    Un nouveau français emprisonné, pris en otage par Israël...

    En apprenant l’arrestation de Raed Abubadawia, un Franco-Palestinien, professeur de droit international à l’université de Naplouse, j’ai tout de suite pensé au cas de Salah Hamouri, un étudiant de 19 ans qui avait été arrêté en 2005. Le civil Hamouri avait été jugé et condamné par un tribunal militaire, un machin arbitraire, illégal au regard du droit international. Salah avait été enfermé sept années dans une prison israélienne et à l’époque, sans surprise, les autorités françaises (la droite était au pouvoir, le PS n’aurait pas fait mieux) n’avaient pas levé l’orteil pour le sortir de sa merde... la suite à lire ici : (...)

     

  • 30 septembre

     

    Encore de sa faute : Hollande laisse tomber la pluie... à Montpelliers

    Actu du 30/09/2014 : Un petit mot de Romulald Dzomo, toujours aussi rigolo : Développement personnel, coach personnel, marketing social. Je me perds avec toutes ces préconisations en temps de crise. Même l’eau a cessé de couler sur Hollande pour envahir Montpellier. C’est tout vous dire ! De là à ce que la politique familiale soit passée en viande tartare. Ils n’achèteront plus des écrans plats. C’est déjà S’aa (lire ça). C’est ma ville d’origine. Mais la gauche est devenue le VRP de la droite. Elle casse les monopoles. Je ne suis pas contre. C’est comme du Hong Kong (...)

     

  • 19 septembre

     

    Soirée soutien Palestine au Toursky, ce vendredi 19-09 à 18 H.

    Solidarité Palestine Marseille avec le soutien des « Amis de Richard Martin » Rencontre avec Samah Jabr & Salah Hamouriprésentation par Pierre Stambul, UJFP (Union Juive Française pour la Paix) *SAMAH JABR*, psychiatre et pédopsychiatre de Jérusalem-Est : *Dommages invisibles en Palestine * *conséquences de la guerre et de la vie sous occupation sur la santé mentale. * *SALAH HAMOURI*, ancien prisonnier politique palestinien, aujourd’hui étudiant en droit et militant de l’Addameer (association d’aide aux prisonniers politiques et à leurs familles) : *La vie dans les geôles israeliennes * *conditions de détention des adultes et des enfants, & impact sur les familles. * (...)

     

  • 15 septembre

     

    Pets foireux et/ou Bruyants : Une invention qui rassure ou qui fait Péter de Rires :

    Des chercheurs se sont penché sur cette question fondamentale à inscrire dans les anales des inventions. Oui il y a bel et bien une solution pour ceux qui ont les muscles sphincters qui les trahissent : http://www.quoidenews.fr/2014/05/05/invention-fini-les-pets-bruyants-et-malodorants-grace-a-ce-silencieux-pour-anus/

     

  • 15 septembre

     

    Le journal marocain Telquel dénonce la maltraitances dont sont victimes les migrants africains sont victimes.

    Toujours aussi triste de voir que la détresse humaine est aussi peu considérée. Certes les pays africain, entre eux, acceptent souvent bien plus de réfugiés qu’ailleurs. Mais ce n’est pas une raison pour se taire face aux exactions. C’est donc pour nous alerter que le journal marocain Telquel fait un topo sur ce drame : http://telquel.ma/2014/04/24/immersion-dans-lenfer-des-subsahariens_135517

     

  • 13 septembre

     

    La dictée des cités #Marseille - Stade Rougière ce dimanche 14/09 à 13H

    « Prenez vos stylos, écrivez votre prénom, votre nom et votre catégorie », annonce l’auteur de polars Rachid Santaki. L’organisateur de la manifestation prend son temps pour énoncer le texte tiré du Petit Prince, de Saint-Exupéry. « Il ne faut jamais écouter les fleurs », dicte le quadragénaire d’une voix posée. Le texte alterne des passés simples, des imparfaits et des dialogues au milieu du récit. Quelques têtes se lèvent interrogeant le « maître », qui appuie bien ses « virgule » et ses « retour à la ligne ». Mille deux cents caractères pas faciles, mais tout le monde s’applique. « S’enrichir ensemble » L’idée de populariser cette épreuve symbole de l’école française est venue à Abdellah Boudour, animateur de (...)

     

  • 11 septembre

     

    Guérini, candidat aux sénatoriales

    "Le président du conseil général se représente aux sénatoriales à la tête d’une liste sans étiquette. Il espère bien faire la nique au parti socialiste qu’il a quitté récemment et dont il égratigne la politique au gouvernement comme la stratégie locale". Voir l’excellent article dans Marsactu http://www.marsactu.fr/politique/guerini-veut-faire-du-senat-son-affaire-36193.html

     

  • 11 septembre

     

    Marseille : les comptes de campagne des candidats PS rejetés ?

    Les huit candidats PS aux élections municipales à Marseille ont été avertis du probable rejet de leurs comptes de campagne, sanctionnant le renvoi hors délai de leurs comptes rectificatifs. Ils risquent la perte de leurs mandats au conseil municipal, et jusqu’à l’inéligibilité pendant plusieurs années. http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/marseille-les-comptes-de-campagne-des-candidats-ps-rejetes-565797

     

  • 9 septembre

     

    Fréjus : le maire FN ferme un centre social en ciblant ses « positions politiques »

    David Rachline a décidé de rompre la convention qui liait sa ville au centre social de Villeneuve. Le motif est clairement politique. Dans une lettre que Mediapart publie, le maire cible « des positions à caractère politique contre l’actuelle équipe municipale » de l’association. Il reproche à la directrice ses propos dans la presse. Voir suite sur Médiapart http://www.mediapart.fr/journal/france/080914/frejus-le-maire-fn-ferme-un-centre-social-en-ciblant-ses-positions-politiques

     

Articles récents

Articles au hasard