Articles

Accueil > Actualités > Familles rroms installées par l’archevêché : l’humanisme a ses raisons que la (...)

 

Familles rroms installées par l’archevêché : l’humanisme a ses raisons que la politique ignore

25 février 2012

Dix familles, soit une vingtaine d’enfants et le double d’adultes, se sont installées dans l’effervescence jeudi matin, dans un lieu mis à disposition par l’archevêché de Marseille. Le cœur de la bâtisse inoccupée, située dans le quartier St-Pierre et gérée par l’AMPIL, bat de nouveau avec leur arrivée. Un emménagement teinté d’excitation contenue et finalement quiet, malgré la fronde opposée par les détracteurs du projet - CIQ et maire de secteur en tête. Ces derniers ont renoncé à manifester ; le bras de fer s’est joué la veille sur le terrain administratif, avec la délivrance d’OQTF à tous les Rroms mis à l’abri.


 

JPEG - 21.8 ko
Photo : A.-A. M

D’une église l’autre, d’une vie à l’autre. Ils quittent un terrain jouxtant l’édifice de St-Martin d’Arenc (Marseille 2e), frappée d’un arrêté de péril, pour un bâtiment de l’archevêché avec vue sur l’église St-Pierre (5e). Ils quittent des tentes pour un toit, le froid pour le soleil qui baigne à travers d’immenses fenêtres les pièces encore un peu nues. Dix familles rroms sont entrées jeudi matin dans un lieu mis à disposition par Mgr Pontier et dont la gestion a été confiée à l’AMPIL (Action méditerranéenne pour l’insertion sociale par le logement).

L’archevêque de Marseille s’était illustré en 2010 en cosignant avec deux autres représentants de la foi chrétienne une lettre dans laquelle ils en appelaient à « des solutions [...] individuelles, généreuses, raisonnables ». Face à l’inanité de l’interpellation des pouvoirs publics, qui au contraire et malgré la rudesse de l’hiver ont renforcé les mesures d’éloignement et d’expulsion de campements ces derniers mois, l’archevêché a décidé de prendre le taureau par les cornes en ouvrant pour quelques mois l’une des maisons de son parc foncier.

L’information avait fait bondir comité d’intérêt de quartier et par ricochet Bruno Gilles, maire des 4e et 5e arrondissements. « [...] Je suis chrétien, mais ma casquette d’élu m’oblige à soutenir la population. Le quartier n’en veut pas. Ça va juste faire monter le Front national », déclarait l’édile à La Provence mercredi.
Mgr Pontier n’a pas souhaité répondre à l’estocade. Une ligne de conduite suivie par le prêtre présent lors de l’aménagement le lendemain : « Revenez dans un mois ou deux. Pour l’instant, rien ne sert de parler. Il y a un temps pour crier et le temps de l’apaisement », analyse-t-il, sûr que le voisinage ne fera bientôt plus attention aux nouveaux arrivants.

Le mécontentement gronde encore pour l’instant. A un sit-in initialement prévu par des riverains emmenés par le CIQ, afin d’empêcher l’entrée des familles, se sont substitués quelques voisins venus pour certains tout sauf pour leur souhaiter la bienvenue. D’autres se sont montrés plus accorts.
La tentative d’empêchement a en fait pris un tour plus redoutable, investissant le champ administratif : la veille de l’installation, les ressortissants roumains rroms ont reçu une Obligation de quitter le territoire français... Les associations du Collectif Rroms doivent entamer un recours.

Jeudi, sur « instructions », les forces de l’ordre se sont présentées ; simple « prise de contact », elles resteront à distance.

Et tandis qu’enfants et adultes prennaient connaissance de leur nouveau chez-eux, soixante-dix « Gens du voyage » étaient dans le même temps expulsés du terrain surplombé par Grand Littoral, annonçait Rencontres Tsiganes, alimentant un peu plus la confusion entretenue entre « Voyageurs » et Rroms d’Europe de l’Est. Le préfet délégué à l’Egalité des chances Raphaël le Méhauté, en charge d’une mission de concertation préalable à une éventuelle table ronde sur le sujet soutenait dans le quotidien local le besoin selon lui de « clarifier si l’on parle de Gens du voyage, de Roumains ou de Rroms selon les localités ». Alors que, comme justement souligné par notre confrère, la situation des premiers relève du schéma départemental dédié.

Une actualité qui échappe un peu aux enfants qui s’égayent dans un immeuble de la place Pol Lapeyre. La perspective d’une vie adoucie, sûrement.

 



Ecrire un commentaire

 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 15 septembre

     

    Pets foireux et/ou Bruyants : Une invention qui rassure ou qui fait Péter de Rires :

    Des chercheurs se sont penché sur cette question fondamentale à inscrire dans les anales des inventions. Oui il y a bel et bien une solution pour ceux qui ont les muscles sphincters qui les trahissent : http://www.quoidenews.fr/2014/05/05/invention-fini-les-pets-bruyants-et-malodorants-grace-a-ce-silencieux-pour-anus/

     

  • 15 septembre

     

    Le journal marocain Telquel dénonce la maltraitances dont sont victimes les migrants africains sont victimes.

    Toujours aussi triste de voir que la détresse humaine est aussi peu considérée. Certes les pays africain, entre eux, acceptent souvent bien plus de réfugiés qu’ailleurs. Mais ce n’est pas une raison pour se taire face aux exactions. C’est donc pour nous alerter que le journal marocain Telquel fait un topo sur ce drame : http://telquel.ma/2014/04/24/immersion-dans-lenfer-des-subsahariens_135517

     

  • 13 septembre

     

    La dictée des cités #Marseille - Stade Rougière ce dimanche 14/09 à 13H

    « Prenez vos stylos, écrivez votre prénom, votre nom et votre catégorie », annonce l’auteur de polars Rachid Santaki. L’organisateur de la manifestation prend son temps pour énoncer le texte tiré du Petit Prince, de Saint-Exupéry. « Il ne faut jamais écouter les fleurs », dicte le quadragénaire d’une voix posée. Le texte alterne des passés simples, des imparfaits et des dialogues au milieu du récit. Quelques têtes se lèvent interrogeant le « maître », qui appuie bien ses « virgule » et ses « retour à la ligne ». Mille deux cents caractères pas faciles, mais tout le monde s’applique. « S’enrichir ensemble » L’idée de populariser cette épreuve symbole de l’école française est venue à Abdellah Boudour, animateur de (...)

     

  • 11 septembre

     

    Guérini, candidat aux sénatoriales

    "Le président du conseil général se représente aux sénatoriales à la tête d’une liste sans étiquette. Il espère bien faire la nique au parti socialiste qu’il a quitté récemment et dont il égratigne la politique au gouvernement comme la stratégie locale". Voir l’excellent article dans Marsactu http://www.marsactu.fr/politique/guerini-veut-faire-du-senat-son-affaire-36193.html

     

  • 11 septembre

     

    Marseille : les comptes de campagne des candidats PS rejetés ?

    Les huit candidats PS aux élections municipales à Marseille ont été avertis du probable rejet de leurs comptes de campagne, sanctionnant le renvoi hors délai de leurs comptes rectificatifs. Ils risquent la perte de leurs mandats au conseil municipal, et jusqu’à l’inéligibilité pendant plusieurs années. http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/marseille-les-comptes-de-campagne-des-candidats-ps-rejetes-565797

     

  • 9 septembre

     

    Fréjus : le maire FN ferme un centre social en ciblant ses « positions politiques »

    David Rachline a décidé de rompre la convention qui liait sa ville au centre social de Villeneuve. Le motif est clairement politique. Dans une lettre que Mediapart publie, le maire cible « des positions à caractère politique contre l’actuelle équipe municipale » de l’association. Il reproche à la directrice ses propos dans la presse. Voir suite sur Médiapart http://www.mediapart.fr/journal/france/080914/frejus-le-maire-fn-ferme-un-centre-social-en-ciblant-ses-positions-politiques

     

  • 9 septembre

     

    Le parc national des Calanques autorise les rejets chimiques en mer

    Dans un avis voté ce lundi, le nouveau parc national autorise Alteo, producteur d’alumine, à rejeter au large de Cassis ses eaux industrielles, chargées d’aluminium, de fer et d’arsenic. Voi article d’Olivier Bertrand, Libération http://www.liberation.fr/societe/2014/09/08/le-parc-national-des-calanques-autorise-les-rejets-chimiques-en-mer_1095995

     

  • 8 septembre

     

    Suite affaire Hakim Ajimi (tué par des policiers à Grasse) : Walid KLAI et Dorsaf BRIKI relaxés en appel

    En appel aujourd’hui à Grasse les Familles de Walid et Dorsaf peuvent souffler : le tribunal les a relaxés purement et simplement des accusations d’outrages à Policiers. Ils avaient été condamnés le 17 juin 2013 à 300 euros d’amende et 4 mois de prisons avec sursis. Grande satisfaction de la famille Ajimi qui a apprécié le soutien sans faille de Walid et Dorsaf, soulagement également du côté des militants. Afin d’en savoir plus sur cette énième drame consécutif à des violences policière : Procès de la famille Ajimi contre les policiers en 2010 : http://www.med-in-marseille.info/spip.php?article1048 Appel et condamnation à du sursis pour les policiers tueurs d’Hakim Ajimi : (...)

     

  • 6 septembre

     

    Soirée de soutien a Radio Galère ce samedi 6 septembre.

    Ce samedi 6 septembre à partir de 19h au boulodrome de Marseille - 1, rue des 3 Mages 13001 Marseille ( la montée à partir du cours Lieutaud pour aller au cours Julien) Programme Maura Guerrera chant de Sicile Nadia Ammour - chant de Kabylie Smaïl Chaït et son groupe - chansons et danses de Kabylie Une brève prestation de JOE CORBEAU ( Rap - Marseillais) Grive Ours - Balèti ( chants et danses provençales) Une ambiance festive qui vous fera débuter dans la bonne humeur la saison 2014 - 2015 Tout cela est à prix libre en soutien à radio Galère qui reste une des rares radio de libre expression dans un paysage médiatique où la tondeuse à Gazon est à pied d’oeuvre La restauration (...)

     

  • 5 septembre

     

    Pass pour le Festival Actoral du 24 au 11 oct 2014

    Le Festival Actoral est dédié aux nouvelles écritures contemporaines sous les formes les plus diverses, allant de la poésie au spectacle vivant, de la musique aux arts visuels, de la danse ou au roman. L’édition 2014 se tient du 24 septembre au 11 octobre dans divers lieux de la ville : Montévidéo, théâtre des Bernardines, bibliothèque départementale, théâtre de la Joliette, ballet national de Marseille, la Friche, le théâtre du Merlan. PASS ACTORAL L’achat d’un PASS ACTORAL à 10€ vous permet : de bénéficier de tarifs super-réduits (jusqu’à - 60%) sur l’achat de places pendant tout le festival de faire profiter du tarif réduit à la personne qui vous accompagne d’accéder à des tarifs préférentiels (...)

     

Articles récents

Articles au hasard